Accueil

Recherche dans le blog

Yggdrasil : Arbre monde viking

L'arbre est un symbole qui me fascine toujours autant. Je l'ai abordé dans un certain nombre d'articles de blog mais je ne m'étais pas encore aventurée du côté des traditions nordiques.

Alors aujourd’hui je vous fais découvrir un arbre incroyable, majestueux. Il s'agit de l'Yggdrasil, qu'on appelle aussi l'Arbre-Monde dans la mythologie nordique, c’est-à-dire un arbre géant qui relie les diverses parties de l’univers.

Son histoire est fascinante.

L'Yggdrasil représente l'axe autour duquel l'univers nordique s'organise. L’arbre en question est habité par de nombreuses créatures, notamment par un serpent maléfique, Nidhogg, qui le ronge peu à peu, et par un aigle, Hræsvelgr, qui lutte contre Nidhogg.

Les racines de l'Yggdrasil, qui plongent dans des lieux sacrés comme Urdarbrunnr et Hvergelmir, symbolisent la connexion entre les différentes dimensions de l'univers nordique. Elles relient l'arbre-monde aux royaumes de Niflheim, où règne l'obscurité, et d'Helheim, le royaume des morts, ajoutant une dimension de mystère et de complexité à son caractère.

Dans les récits de la mythologie nordique, l'Yggdrasil est souvent mentionné comme le lieu de culte et de décision où les dieux d'Asgard, parmi lesquels on retrouve les fameux Odin et Thor, qui se réunissent pour délibérer et prendre des décisions cruciales pour le destin des neuf mondes.

A travers ces quelques mots j'espère vous avoir donné envie de partir à la découverte de ce symbole fascinant de la mythologie nordique!

Gravure de Friedrich Wilhelm Heine (1845-1921)

Yggdrasil: signification et origines

Dans la mythologie nordique, Yggdrasil peut aussi s'écrire Yggdrasill. Son nom signifie littéralement « cheval d'Ygg » ou « destrier du Redoutable », le Redoutable (Ygg) désignant le dieu Odin.

Le symbole de l’arbre-monde est présent dans de nombreuses civilisations, qui n’ont pourtant jamais été en contact : il est si fréquent de retrouver cet arbre-monde qu’il est considéré comme un archétype, c’est-à-dire comme un symbole primitif et universel faisant partie de l’inconscient collectif.

C'est peut-être pour cette raison qu'on n'a pas vraiment retrouvé de traces sur l'origine exacte de l'Ygggdrasil.  Ce qu"on sait avec certitude c'est qu'il est profondément ancré dans les croyances et les traditions des anciens peuples germaniques et scandinaves.

L'Yggdrasil joue un rôle central puisqu'il incarne la connexion entre les neuf mondes cosmiques. Son nom, dérivé du vieux norrois, a des significations multiples. Il est parfois appelé l'Arbre-Monde ou l'Arbre de Vie. On l'associe à Odin qui est le principal Dieu nordique, et qui est connu pour sa quête de sagesse et de connaissance.

On retrouve une signification commune à tous les Arbres de Vie, à savoir celle du cycle de la vie et de la mort, et de interconnexion de toute chose dans l'univers.

Les racines et les branches : symboles de connexion

L'Yggdrasil est souvent décrit comme un arbre gigantesque, un frêne géant en réalité, un arbre aux racines profondément enfoncées dans les royaumes inférieurs et aux branches s'élevant vers les cieux. Dans la symbolique des arbres, le Frêne est considéré comme un symbole de solidité puissante. Dans les traditions scandinaves, il symbolise l'immortalité et sert de lien entre les trois niveaux du cosmos. Il relie les dieux, les humains et les êtres mythologiques.

Selon la mythologie nordique, ses racines sont ancrées dans trois lieux sacrés. La première racine plonge dans les profondeurs d'Urdarbrunnr, le puits de la sagesse, où réside la Norn Urd et où le destin est tissé. Une autre racine s'étend jusqu'à Mimir's Well, où réside Mimir, gardien de la sagesse et de la connaissance. Enfin, la troisième racine se trouve à proximité du puits de Hvergelmir, source des rivières qui alimentent les neuf mondes.

Les habitants de l'Yggdrasil

L'Yggdrasil abrite une multitude d'êtres mythologiques. On y retrouve les dieux nordiques Odin, Thor et Freyja, qui résident dans les différentes branches de l'arbre, mais également d'autres êtres comme les Nornes (des divinités du destin) et des animaux sacrés comme le serpent Jörmungandr.

Le plus célèbre de ces animaux sacrés est peut-être l'aigle perché sur ses branches supérieures, surveillant les mondes avec une vue perçante. On l'aperçoit sur les différentes représentations de l'Yggdrasil, comme sur la représentation de droite. De même, le cerf d'or, Dainn, broute les feuilles de l'arbre, symbolisant la fertilité et la régénération.

L'aigle et le serpent vus ensemble (comme sur la gravure un peu plus haut) symbolisent les concepts opposés de la matière et de l'esprit, de la Terre et du Ciel, de l'instinct et de l'intellect, du banal et du sublime, et donc de l'unité du cosmos. Dans la mythologie nordique, l’aigle se trouve au sommet du grand arbre du monde, contrebalancé par le serpent qui s’enroule autour des racines de l’arbre.

Quel est l'arbre du monde ?

Il n'y a une mais plusieurs réponses à cette question. Pourquoi? Simplement parce que l'arbre du monde, qui est également connu sous le nom d'Arbre cosmique ou Arbre-Monde, est un symbole récurrent partout dans le monde! C'est un arbre symbolique qui a la caractéristique de relier les différents plans de l'existence ou qui soutient l'univers lui-même.

Ce concept d'axis mundi est présent dans de nombreuses traditions. Littéralement, l'Axis Mundi se traduit par « l'Axe du Monde », l'axe autour duquel le monde tourne et qui relie les Cieux à la Terre et aux domaines situés en dessous. Il s'agit d'un concept universel, souvent défini symboliquement comme un arbre ou une pierre dressée, une montagne, l'omphalos, le lingam, le Vajra et l'étoile polaire.

Dans la mythologie nordique, comme nous venons de le voir, c'est l'Yggdrasil qui relie les neuf mondes cosmiques. Il est souvent considéré comme le pilier central de l'univers nordique, soutenant les différents royaumes et représentant la connexion entre eux.

Dans la tradition hindoue, c'est l'Ashvattha, qui également connu sous le nom de Ficus religiosa ou arbre sacré de Peepal. Il est associé à la création, à la sagesse et à la longévité, et est souvent vénéré dans les pratiques religieuses et spirituelles.

Dans la mythologie égyptienne, la Kabbale juive et le christianisme, c'est l'Arbre de Vie qui symbolise la création, la fertilité et la connexion entre le ciel et la terre.

De nombreuses traditions ont incorporé le symbole de l'arbre du monde dans leur cosmologie et leur spiritualité. C'est évident que certains aspects peuvent varier mais l'arbre du monde demeure globalement un symbole puissant de connexion cosmique et de compréhension de l'univers.

Où est l'Yggdrasil viking?

Ne le cherchez pas sur la carte du monde, vous ne le trouverez pas! Il s'agit d'un arbre mythologique. Selon les récits nordiques, l'Arbre-Monde, est situé au centre de l'univers cosmique nordique.

Il porte le monde, ses branches se répandent dans le ciel, jusqu'à la terre, il relie le pays des Dieux d'Asgard au pays humain de Midgard. Son haut tronc dressé se tient sur trois racines, et sous chacune de celles-ci une source s'évade. La première est Hwergelmir, l'eau du Devenir. De la deuxième, Mimir, “la mémoire” devenue une figure divine, on y boit les connaissances acquises dans les secrets du monde. La troisième, la source du destin, est appelée Urdbrunnen, la fontaine du passé, des origines. Dans les branches les plus hautes du Frêne du Monde est perché un aigle qui sait beaucoup de choses et entre ses yeux se tient un autour [vautour]r du nom de Wederfölnir, le Maître du Temps.

L'Arbre monde et les 9 mondes de la mythologie nordique

Dans la mythologie nordique, l'Yggdrasil est lié aux neuf mondes cosmiques qui composent l'univers nordique. Je vous propose de partir à leur découverte.

Asgard : le royaume des dieux. IL se trouve au sommet de l'arbre.

Midgard : le royaume du milieu. C'est le monde où vivent les humains

Jotunheim : le royaume des géants (souvent hostiles aux dieux et aux humains).

Vanaheim : le royaume des Vanes, une autre tribu de dieux.

Alfheim : le royaume des Elfes clairs.

Svartalfheim : le royaume des Elfes sombres et parfois ces nains.

Niflheim : le royaume des brumes, un lieu de froid et de glace.

Muspellheim : le royaume du feu.

Helheim : le royaume des morts.

9 royaumes. Une coïncidence ?

Peut-être pas quand on sait que le chiffre neuf est associé au recommencement. C’est aussi le chiffre kabbalistique de l’accomplissement. Pour les chrétiens c’est la perfection par excellence puisqu’il est le produit de la trinité par elle-même. Alors que les rites romains s’élaborent autour des neuf jours pour les baptêmes et les funérailles, l’Égypte compte neuf dieux créateurs de l’univers. Dans le Nord, le dieu Odin s’est pendu neuf jours et neuf nuits à l’arbre Yggdrasil pour obtenir les runes.

Les récits et les mythes associés à l'Yggdrasil

L'Yggdrasil est associé à de nombreux récits et histoires riches en symbolisme et en rebondissements. La plus connue est certainement la mort et la renaissance d'Odin, qui se pend à l'arbre du monde pendant neuf jours et neuf nuits pour acquérir la sagesse. Autre histoire très connue: celle du Ragnarök, qui n'est rien que le crépuscule des dieux (en d'autres termes la fin du monde) où on voit l'Yggdrasil trembler alors que les puissances cosmiques s'affrontent dans une bataille apocalyptique.

Je vous raconte tout juste après.

L'Yggdrasil, Odin et les runes

Les poèmes épiques scandinaves, les Eddas, décrivent comment le dieu Odin a apporté les runes à l'humanité après un étrange rituel au cours duquel il s'est suspendu au grand frêne, Yggdrasil, pendant neuf jours et neuf nuits transpercé par sa propre lance, Gungnir. Il y reste pendu jusqu'à ce qu'il voie les symboles runiques se refléter dans l'eau en contrebas.

Pendant son agonie, Odin vit les runes apparaître devant lui. En les prenant et les maitrisant, Odin acquit la connaissance des runes. Il a réussi à les déchiffrer et à les utiliser pour la magie, la divination et d'autres pouvoirs mystiques.

Le pouvoir des runes était tel qu’elles avaient la capacité de redonner vie aux morts. On peut en déduire que la connaissance des runes était initialement réservée à une élite, comme c’est le cas pour d’autres alphabets, dont la connaissance conférait un grand pouvoir. Cette hypothèses semble être confirmée car on a retrouvé des textes anciens qui mentionnent des runes dotées de pouvoirs magiques. Les runes n'étaient pas les seules à posséder des pouvoirs puisqu''Odin lui-même avait la capacité de voler, de changer de forme, de ramener les morts à la vie et de voir l'avenir. Tous ses pouvoirs lui venaient de sa capacité à comprendre les runes.

Qui a causé le ragnarök ?

D'abord, qu'est ce que c'est ce Ragnarök?

Le Ragnarök est un événement apocalyptique.

Qui a causé cette fin ?

Loki a joué un rôle important dans la série d'événements menant au Ragnarök parce qu'il a libéré Fenrir (Fenrir est un loup gigantesque considéré comme trop puissant et trop dangereux par les dieux pour rester en liberté) et qu'il a déclenché une série d'actions destructrices.

Mais au final, c'est plutôt un ensemble de forces et d'entités qui semblent être à l'origine du "crépuscule des Dieux. Plus encore, le Ragnarök serait le résultat inévitable d'un conflit cosmique entre les forces de l'ordre et du chaos. Il marque la fin d'un cycle et le début d'un nouveau.

Selon les prophéties nordiques, il y a eu toute une série de signes et de présages auparavant qui laissaient présager de la fin imminente des dieux et des mondes. Parmi ces signes il y a eu par exemple la libération de Loki, le Dieu de la discorde et du mensonge, de ses entraves, le rugissement du loup Fenrir, la levée du serpent Jörmungandr hors des océans, et d'autres phénomènes naturels et surnaturels indiquant le chaos et la destruction à venir.

Pendant le Ragnarök une grande bataille entre les forces du bien et du mal est survenue. Les Dieux, menés par Odin, Thor, et d'autres, ont affronté les géants, les loups, les serpents et d'autres créatures maléfiques. Et au final de nombreuses divinités meurent et les neuf mondes sont détruits.

Après l'immense combat, la terre coule dans la mer, les étoiles disparaissent et les flammes touchent le ciel.

Une renaissance suit, où les dieux restants rencontrent Líf et Lífþrasir, seul couple humain survivant et appelé à repeupler le monde. La terre réémerge de la mer, les champs repoussent sans avoir été ensemencés et un nouveau cycle de vie commence.

Le mot de conclusion

J’espère que vous avez apprécié ce voyage au sein de la mythologie nordique.

Que ce soit l'Yggdrasil ou bien l'Arbre de Vie, les deux symboles, pourtant issus de traditions différentes, partagent des symboliques identiques frappantes qui témoignent de la profondeur et de l'universalité du symbole de l'arbre sacré.

Symboles de la force créatrice et régénératrice de la nature, l'Yggdrasil et l'Arbre-Monde incarnent tous les deux la vitalité de l'existence et l’interconnexion entre toute chose dans l'univers.

Derrière chaque symbole il y a une sagesse riche en connaissances et enseignements. Dans la mythologie nordique, Odin acquiert la sagesse des runes en se suspendant à l'Yggdrasil, tandis que dans d'autres traditions, l'Arbre de Vie est souvent associé à la quête de la connaissance spirituelle et de l'illumination.

Les deux arbres sont des manifestations puissantes du même archétype mythologique, chacune avec sa propre histoire, ses propres significations et ses propres enseignements. Ces arbres sacrés continuent de nous fasciner et ce n'est pas un hasard!

Pour vous connecter à l'Arbre de Vie dans votre quotidien

Découvrez notre collection Arbre de Vie, créée et imprimée par nos soins.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter, à partager et à vous abonner à notre newsletter pour être informé(e) des prochaines parutions.

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire