Symbolique de l’œil d’Horus ou œil oudjat

- Catégories : Géométrie sacrée

L’œil est un symbole tellement présent dans différentes traditions, qu’on ne pouvait pas passer à côté.

D’ailleurs, « voir clair » est une notion récurrente dans les enseignements ésotériques car c’est le but du disciple sur la voie de l’éveil : voir clair.

Voir clair pour se connaître lui-même, voir clair pour comprendre les mondes qui l’entourent, et surtout, voir clair pour parvenir à traverser le voile opaque des illusions de ce monde.

Le symbole de l’œil à travers les traditions

A l’époque de l’ancienne Égypte, on parlait de l’œil Oudjat, l’œil du Dieu faucon Horus. Horus, enfant d’Isis et d’Osiris, aurait combattu son oncle Seth pour se venger de l’assassinat d’Osiris et reprendre le trône d’Égypte, et il aurait été victorieux car il avait l’œil du Soleil, l’œil intérieur.

Quelques siècles plus tard, cet enseignement prenait la forme de l’œil du Bouddha. Dans le Traité de la Grande Vertu de Sagesse de Nagarjuna, on nomme 5 yeux, cinq facultés de perception :
•   L’œil de chair, qui est l’œil physique ;
•   L’œil divin, qui permet d’appréhender les qualités essentielles des choses ;
•   L’œil de la sagesse, qui permet de comprendre l’aspect changeant et interdépendant de tout ce qui est ;
•   L’œil de la Loi ou œil du Dharma, qui permet de saisir une réalité au-delà des apparences, et ;
•   L’œil du Bouddha, l’œil de la compassion, qui permet de saisir la réelle nature de toute vie.

Cet œil d’Horus et du Bouddha, c’est le troisième œil ou l’œil de l’âme de nombreuses traditions. C’est ce qui désigne, au-delà des yeux physiques, un troisième regard, celui de la connaissance de soi.

Dans la religion hindouiste, le troisième œil est surnommé jnanachakshu, l’œil de la connaissance, et il se situe au niveau du sixième chakra, ajna chakra ou œil de Shiva. A cet effet, les saints et les Divinités de la tradition hindoue sont représentés avec un point ou une marque sur le front.

En Inde on porte ainsi entre les yeux, comme un troisième œil, appelé tilak. On peut aussi voir souvent le Dieu Shiva représenté avec un troisième œil, symbole de la sagesse.

Dans la Tradition essénienne, cet œil intérieur se nomme « la rose de Jupiter », qui fleurit chez l’élève lorsque la vertu du discernement est amenée à maturité. Cette rose qui fleurit, c’est l’ouverture de la fleur de la méditation ou de la fleur de nénuphar, l’ouverture de l’œil du Soleil. Le mot soleil découle lui-même de cette idée de l’œil unique de Dieu, du « seul œil ».

Omraam Mickael Aïvanhov, enseignait qu’ « avant de nous lever, le matin, nous devons tout de suite ouvrir les yeux, puis regarder vers l’œil du dedans ; étant ainsi attentifs vers l’intérieur de nous-mêmes, nous devons écouter ce qui parle en nous. Nous entendons alors le programme de la journée qui commence. »

Ainsi, cet enseignement sur l’œil divin n’est pas une nouveauté, une invention, c’est la continuité de l’enseignement de la Tradition, dans le but de transmettre cette vision claire, ce discernement, cette capacité de voir clairement qui nous sommes et les mondes subtils qui nous entourent.

Œil égyptien ou œil Oudjat

D’après Wikipédia, en translittération de l'écriture hiéroglyphique, irt signifie « œil » et oudjat est un verbe signifiant « se préserver » ou « protection ». Irt oudjat, ou plus communément oudjat, en transcription signifient donc « œil préservé », l'Œil d'Horus en l'occurrence. C’est donc pour cette raison que cet œil est considéré comme un symbole de protection très puissant. Il aurait une fonction magique pour la plupart des personnes au Moyen-Orient.

Les égyptologues considèrent généralement que la figuration de l'Œil oudjat est un hybride d'œil humain et d'œil de faucon : elle combine des parties de l'œil humain, conjonctive, pupille et sourcil, avec vraisemblablement les taches en dessous de l'œil du faucon.

Quelle est la différence entre l'œil d'Horus et l'œil de Ra ?

L'œil Oudjat ne doit pas être confondu avec l’œil de Rê ou l'œil de Ra. L'œil de Rê peut être identifié par un disque du soleil, avec des cobras autour du disque et les couronnes blanche et rouge de la Haute et Basse-Égypte. Selon les Égyptiens, l'œil de Râ est caractérisé par le disque solaire tandis que l'œil d'Horus est représenté par la Lune.

D'après Wikipédia, dans le Mythe de l'œil du soleil (littérature démotique), l'œil de Rê ou œil de Râ, symbolise la déesse Sekhmet (ou Tefnout), partie s'exiler en Nubie. Thot la ramènera en Égypte en la séduisant avec des fables animalières moralisantes.

L'œil de Rê a été invoqué dans beaucoup de domaines de la religion égyptienne, et sa mythologie a été incorporée dans le culte de beaucoup de déesses qui y sont liées.

Quelle est la légende de l’œil d’Horus ?

D'après le mythe, Horus, fils d'Isis et d'Osiris, aurait perdu un œil dans le combat mené contre son oncle Seth pour venger l'assassinat de son père. Au cours du combat, Seth lui arracha l'œil gauche, le découpa (en six morceaux, d'après une version de la légende) et jeta les morceaux dans le Nil. À l'aide d'un filet, Thot repêcha tous les morceaux sauf un. Thot le rajoute et rend donc à Horus son intégrité vitale. En 1927, alors que l'Œil oudjat était encore associé par certains à des fractions (spéculation maintenant démentie), l'égyptologue Alan Henderson Gardiner avait proposé que la somme de ces fractions ne faisant que 63/64, le 1/64 manquant était le lien magique ajouté par Thot pour que l'œil fonctionne.

L'Œil oudjat avait une fonction magique liée à la prophylaxie, à la restauration de la complétude et à la vision de « l'invisible ». Il fut représenté sur les sarcophages et sur les pectoraux. Les innombrables amulettes en forme d'oudjat étaient portées pour se protéger du "mauvais sort". Lors de la momification, les embaumeurs le plaçaient sur les incisions qu'ils avaient pratiquées. L'Œil oudjat était aussi peint sur les proues des bateaux, leur permettant de « voir » et de tenir leur cap.

Quelle est la signification de l’œil d’Horus ?

L’œil oudjat, l’œil d’Horus, est l’œil de la clairvoyance magique, qui permet de percevoir la réalité invisible des plans supérieurs et inférieurs et d’agir magiquement. L’homme qui possède un tel œil est un initié, un magicien. Il peut percevoir non seulement les pensées, les sentiments, les rêves, les désirs, les forces et influences, mais également les entités qui se trouvent derrière. Il peut ainsi remettre de l’ordre dans sa vie.

L’œil oudjat était un symbole de protection chez les anciens Égyptiens, qui le portaient comme talisman porte-bonheur, car il était le symbole de la santé, de la fécondité et de la voyance. Représenté sur les sarcophages, il protégeait le défunt des mauvais esprits.

Comment utiliser et activer l’œil d’Horus

Les croyances liées à la légende de l’œil d’Horus ont fait le succès de ce symbole. Certains spécialistes des symboles, comme Dominique Coquelle, indiquent qu’il faudra une pratique spécifique et un branchement très qualitatif pour permettre d’accéder à ces arcanes et que le symbole de l’œil d’Horus sera toujours là pour le rappeler.

S’il est évident que l’œil d’Horus peut être assimilé au troisième œil et au symbole de l’œil intérieur, c’est-à-dire à la vision des mondes, cette vision peut être altérée par les forces profondes qui se soulèvent en nous (forces symbolisées par Seth et le monde souterrain).

Ce combat entre Horus et Seth est le symbole d’une gestion intérieure à tout humain entre sa dimension spirituelle et divine et sa partie humaine.

L’enseignement de l’œil

Le symbole de l’œil nous parle du regard de l’âme, de ce regard intérieur que nous devons éveiller en nous pour remettre de l’ordre dans notre vie et entrer sur le chemin de l’éveil.

Il y a de l’énergie qui passe à travers les yeux et par eux, nous pouvons donner et recevoir.

Par les yeux vous pouvez aussi perdre votre énergie, vous la faire voler. Chacun a pu constater que les grandes villes, avec toutes leurs publicités, peuvent vider l’âme. Tout est fait dans la publicité pour capter l’attention de l’œil et à travers lui éveiller l’envie dans l’âme. C’est une forme d’attraction qui s’apparente à celle des sexes et qui finit par une fécondation.

Je ne sais pas si vous vous souvenez de cette phrase des dirigeants de TF1 dans les années 2000.

« A la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible ».

La formule de Patrick Le Lay apparaît dans son ouvrage de 2004, Les Dirigeants face au changement. Le Lay est à l’époque PDG du groupe TF1. L’enjeu de la télévision n’est pas, de ce point de vue, la qualité des émissions. Les programmes ne servent qu’à préparer, à façonner la disponibilité, monnayable, de l’attention du spectateur.

Tout est dit.

La captation et l’attraction de l’œil est un enjeu. Il ne faut pas forcément lui résister mais simplement en être conscient. En toute chose, la conscience rétablira en vous le juste équilibre.

Pour développer en vous cette conscience, soyez attentif à toutes les petites choses en apparence insignifiantes, mais qui ne le sont pas du tout en vérité. De sommes colossales sont dépensées chaque année dans le monde par des publicitaires pour ces petites choses et ils savent très bien ce qu’ils font.

La grande question est : qui féconde votre âme ?

Si vous voulez récupérer l’entière possession de votre regard, il vous faut devenir conscient de vos regards inconscients. Apprenez à regarder délibérément et en conscience des choses qui éveillent en vous la beauté, la lumière intérieure, l’âme éternelle. Personne ne le fera à votre place, il faut que cela vienne de vous.

Vous devez développer un nouveau regard sur le monde.

Les symboles de géométrie sacrée, et en particulier les Mandalas vibratoires imprimés sur toile vous aide à éveiller la beauté et à vous entourer de vibrations positives.

Mais vous pouvez aussi aller dans la nature et regarder les fleurs, regarder les arbres, le soleil, les papillons virevolter. Toute cette beauté éveillera votre regard et remplira votre âme de ce qu'il y a de plus beau et de plus pur.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter, à partager et à vous abonner à notre newsletter pour être informé(e) des prochaines parutions.

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Sources :

Wikipédia
Le pouvoir des symboles aux Éditions Trajectoire
Maîtriser sa destinée aux Éditions Essenia

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire