Qu'est ce que le karma ? Définition

- Catégories : Santé et bien-être

La notion de karma est souvent mal comprise. Qu’est-ce que le karma, d’où vient-il ? La réponse dans notre article.

Le karma désigne l’ensemble des actions bonnes ou mauvaises que l’on traverse au cours de sa vie et qui conditionnent les événements à venir. C’est une notion extrêmement importante dans l’hindouisme, mais aussi dans le bouddhisme.

Karma : signification

Le mot karma ou karman en sanskrit, de la racine verbale kṛ, signifie « acte », ou kamma en pali, est l'action sous toutes ses formes, puis dans un sens plus religieux l'action rituelle. C'est aussi une notion désignant communément le cycle des causes et des conséquences liées à l'existence des êtres sensibles. Il est alors la somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera.

Dans les religions orientales ayant adopté le concept de renaissance (parfois nommée réincarnation ou transmigration), lié au fait que les êtres renaissent en fonction de la nature et de la qualité de leurs actes — dans cette vie-ci, mais aussi dans d'autres vies qui se sont déroulées antérieurement. Ainsi tout acte (karma) induit des effets censés se répercuter sur les différentes vies d'un individu, formant ainsi sa destinée.

La loi du karma est un concept central dans plusieurs religions indiennes, en particulier l'hindouisme, le sikhisme, le bouddhisme et le jaïnisme. Dans ces conceptions, chaque être est responsable de son karma (de ses actes), et donc de sa sortie du Saṃsāra (cycle des réincarnations).

Le concept de karma est également présent dans les doctrines de différents mouvements ésotériques occidentaux.

La loi du karma. C'est quoi le karma d'une personne ?

Le karma a été représenté par une roue car c’est la loi de l’éternel retour des choses. Suivant cette loi, en faisant entrer du positif dans votre vie à travers des paroles et des actes conscients, vous recevrez à votre tour du bénéfique.

Le karma peut très bien se manifester comme des traits de caractère, des aptitudes positives ou négatives. Un caractère négatif peut être un sérieux obstacle dans la vie. Pour le transformer, il faudra redoubler d’efforts. Ainsi, le karma sombre se trouve liquidé.

Quels sont les trois types de karma ?

Le monde du karma, c'est aussi le monde de la destinée, bonne ou mauvaise, que l’on a aussi appelé la roue de la fortune et que l’on retrouve sur la dixième carte du tarot.

Le karma peut être individuel, familial ou collectif.

Un karma familial ou de tradition, ce peut être, par exemple, des parents alcooliques dont la dépendance se transmet, comme une mémoire, à leurs enfants et aux générations futures.

Un karma collectif, ce peut être un crime perpétré au nom d’une nation tout entière et qui revient sur tous les individus qui peuplent cette nation. Chacun des citoyens en est endetté et devra payer sa part.

Ce sont des lois du recyclage. Vous ne pouvez pas fuir votre passé et tout ce qui a été mis en œuvre même si ce n’est pas par vous personnellement. En naissant dans une famille, vous endossez le karma de toute cette famille, tout comme en naissant dans un peuple, vous endossez son karma.

La carotte que l’on pose sur le sol et qui pourrit ne disparaît pas, son essence continue à vivre. La matière en décomposition sous nos pieds est vivante. Nos ancêtres sont donc, d’une certaine manière, toujours vivants.

Le karma positif

A l'opposé du mauvais karma dont nous allons parler juste après, le karma positif entend que toute action positive engendre du positif. Dans une vie passée, si vous avez été à l'origine de nombreuses actions positives, vous pouvez revenir avec un capital positif qui vous aidera pour votre vie présente. Malheureusement, nous avons souvent tendance à dilapider notre trésor inconsciemment.

C'est quoi un mauvais karma ?

Depuis des années, on nous parle d'endettement, voire de surendettement dans le monde entier. Des ouvrages sur les façons de mettre fin à l'endettement sont offerts aux individus qui cherchent à se sortir de cette impasse, et on propose des solutions aux nations les plus endettées, comme d'annuler entièrement leur dette.

Les hommes et les femmes sont bien conscients de cette réalité économique. En revanche, ce qu'ils ignorent c'est que ce qu'ils constatent dans le monde visible se produit aussi dans les mondes subtils : l'humanité s'y endette de plus en plus. L'endettement des humains est voulu par un monde qui cherche à le contrôler, car, selon la loi du karma, qui s'endette s'enchaine.

Si nous accumulons des dettes c'est aussi parce que nous sommes sortis de notre centre, de notre rayon, qui est un avec la source.

Cela a commencé dès votre naissance.

Quand vous êtes née(e), il y avait plusieurs mondes autour de vous (des esprits, des génies et des égrégores) et déjà vous n’aviez plus le choix.

Vous portiez sur vous les écritures de ces êtres qui ont planifié toute votre vie.  

Ces êtres, qui ont empli votre ciel (votre destinée si vous voulez) de leur présence et de leurs influences, font en sorte que vous ne viviez que pour votre corps physique et ils vous font commettre des offenses (et donc vous enchainent ; c’est le mauvais karma).

Ils peuvent aussi s’emparer de tout de reste : votre volonté, vos sentiments, votre pensée, votre destinée, votre âme.

On nous a imposé une fausse image de nous-mêmes, une ombre avec des goûts, des opinions, des croyances qui nous ont été inculquées à travers les générations.

Nous vivons avec cette illusion à l’intérieur de nous, et c’est à travers les yeux de cette ombre que nous regardons le monde.

Nous vivons dans une fausse conception de ce qu’est l’homme ou la femme, qui n’est considéré(e) aujourd’hui que comme un rouage de l’industrie, invité(e) à consommer toujours plus pour faire fonctionner la machine, détruisant les animaux, les plantes, les pierres et commettant envers le monde divin des offenses qui l’endettent.

L’homme pense qu’il a le choix alors que c’est le système, les mondes, qui le dirigent à son insu.

Se libérer du mauvais karma

Comment pouvons-nous sortir de cet engrenage qui nous enchaîne de plus en plus, augmentant notre souffrance ?

Si nous étudions la vie et les influences qui dirigent les hommes et les femmes, nous pouvons constater que même des êtres sincères, qui cherchent la lumière à travers la sagesse universelle, se retrouvent souvent bloquées dans des tourments et des souffrances, sans trouver de réponses à leurs questions.

Comment sortir des concepts et des idées que nous nous faisons de la vie ? Comment réussir à voir le monde sans concepts ?

Ces interrogations sont la base d’un cheminement qui mène à l’éveil et à la transformation de soi.

La seule façon de se libérer du karma, c’est de payer ses dettes. Pour les payer, il faut les connaître. Pour les connaître, il faut se connaître. Et pour se connaître il faut connaître Dieu et l’univers, c’est-à-dire le monde dans lequel nous sommes.

Alors nous connaissons les paroles que nous devons dire à la tristesse, à la colère, à tout ce qui monte en nous. Nous savons d’où ces forces proviennent et pourquoi elles sont entrées dans notre vie.

La terre entière est une école et tous les êtres que vous rencontrez, qu’ils soient positifs ou négatifs, participent à votre éveil. Parfois même, ce qui semblait négatif s’avère être plus positif que ce qui vous était apparu comme positif, et ce que vous pensiez être une épreuve vous conduit finalement dans la libération et dans la force.

Le mot de conclusion

Peut-être vous demandez-vous pourquoi je vous parle du karma dans un blog qui est plutôt orienté géométrie sacrée, santé et bien-être ?

Simplement parce que régulièrement je vous parle de vous libérer des influences néfastes qui vous pourrissent l’existence et que les symboles de géométrie sacrée sont des outils qui peuvent vous accompagner dans cette démarche.

Les symboles vous permettent de vous recentrer, c’est-à-dire de trouver votre propre centre. Parfois cela n’est pas suffisant, en fonction de la ou des problématiques que vous rencontrez, mais ils sont une lumière sur laquelle vous pouvez vous concentrer dans votre vie de tous les jours.

Les Mandalas vibratoires en particulier, ont cette faculté de pouvoir vous aider à équilibrer des contre-vertus, ou un karma négatif par exemple, par des vertus.

Prenons un exemple concret, vous allez vite comprendre : admettons que vous soyez dans l’instabilité.

Quand l’instabilité vient vers vous, vous devez lui dire : « je te connais : tu es l’instabilité. Je sais pourquoi tu es là. Tu as eu raison de me déstabiliser, je le mérite, car moi-même ou ma famille, mon peuple, avons fait telle chose… Mais aujourd’hui je regarde derrière cela, je te tends l’autre joue et je te demande pardon. Je te demande de me laisser respirer car je porte en moi la stabilité. Je veux équilibrer les mondes. »

Se libérer du karma implique de savoir étudier le monde qui nous entoure, et les mondes qui gouvernent notre vie, sans préjugés. Le vrai savoir éclaire tous les mondes, il guérit, harmonie et équilibre. Il est comme le soleil : il apport la lumière.

Prendre conscience d’une chose c’est s’en libérer.

La loi du karma vous montre que si dans votre vie vous faites quelque chose de négatif, vous devez automatiquement faire quelque chose de positif pour ramener l’équilibre.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter, à partager et à vous abonner à notre newsletter pour être informé(e) des prochaines parutions.

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Source :

Le karma aux Éditions Essenia

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire