Merkaba : tout ce qu’on ne vous a jamais dit

- Catégories : Géométrie sacrée

Merkaba ou Merkabah ? Définition et signification

Quand j’ai reçu le livre « Merkaba les fabuleux pouvoirs » de Patrick Denoyer, je me suis dit : enfin quelqu’un qui explique les différents visages de la Merkaba ! Parce que, croyez-moi, on retrouve partout sur internet les mêmes informations, auxquelles je n’adhère absolument pas pour la plupart.

J’imagine que vous avez déjà entendu parler de la Merkaba mais est-ce que vous pourriez réellement définir ce que c’est ? Souvent on lit que c’est un corps de lumière. Est-ce que c’est un état ? un chemin de spiritualité ? un objet issu de la géométrie sacrée ?

Et puis parfois le mot est masculin parfois féminin.

Il y a vraiment de quoi s’y perdre.

Alors dans cet article je vous propose une autre vision sur le sujet.

Un Merkaba, sans h, est un initié, un chaman, un Maître (je ne parle pas de maîtres ascensionnés ou autre mais de Maîtres véritables dans la Tradition de la Lumière, comme Jésus, Bouddha, Peter Deunov ou Omraam Mikhaël Aïvanhov).

Une Merkabah, avec un h, est la démarche qui consiste à se construire un corps de lumière, dans l’espoir de devenir peut-être un jour, un Merkaba.

Et enfin, une Merkaba sans h, est un objet, un double sceau de Salomon (ou étoile de David), issu de la géométrie sacrée.

Dans cet article je vais aborder les 3 aspects, aussi parce que personne de vous parle de la Merkaba/h de cette façon.

Merkaba ou véhicule de lumière ?

D’après ce qu’on trouve sur internet, la Merkaba serait un champ de lumière généré par la rotation rapide de formes géométriques spécifiques qui affectent simultanément le corps et l'esprit d'un être humain. C'est un véhicule qui peut aider le corps, l'âme et l'esprit, à accéder et à expérimenter d'autres niveaux de réalité ou de potentiels de vie. Elle permet d'accéder à de nouveaux niveaux de conscience et qui aide les êtres humains à atteindre leur plein potentiel.

"Ma' at" est un hiéroglyphe Égyptien qui traduit la Vérité. Selon la légende, "Ma' at" Père est le symbole de la clarté de l'esprit, qui signifie Intégrité et Sincérité pour soi- même. En arabe ce mot a pour sens le bateau (c'est à dire un véhicule). La barque d'Isis pour les Égyptiens actuels s'appelle encore Merkaba. En hébreu il a deux significations : il désigne à la fois le chariot et le Trône de Dieu. Le chariot ou mer-ka- ba, serait notre véhicule de lumière capable de nous conduire dans les autres réalités (les autres espaces-temps) afin d'arriver un jour au Trône de Dieu, c'est à dire à la "maison du Père". Il nous permettrait aussi de devenir créateurs de notre réalité dans le monde physique.

Réveiller son véhicule Merkaba consisterait à réactiver les champs électromagnétiques successifs endormis que nous avons autour de notre corps physique.

Mais si nous allons plus loin dans l’ésotérisme, en fait, le mot merkaba est un ancien langage qui appartient à la tradition secrète d’Israël, la kabala.

L’origine du mot kabala se perd dans la nuit des temps. Contrairement à ce qu’il est coutume de dire, ce mot ne vient pas des Juifs, bien que la kabale soit la doctrine ésotérique du judaïsme, transmise par Moïse au cercle intérieur de ses élèves.

En langue hiéroglyphique égyptienne, les 3 syllabes ka, ba et la correspondent respectivement au taureau, à l’oiseau et au soleil, et traduisent ainsi l’union du corps, de l’âme et de l’esprit. Les Égyptiens considéraient Pharaon comme le garant de cette union sacrée du Père et de la Mère, de l’esprit et de la matière, car il était l’âme de Lumière, l’oiseau du soleil, le faucon Horus qui descendait du ciel pour conduire la terre entière dans le Soleil, dans le royaume du Père. C’est pourquoi ils ont appelé Pharaon Kabala ou la grande Maison, qui a été représentée par la pyramide comme le symbole parfait de l’union du ciel et de la terre, du visible et de l’invisible.

Pour les Esséniens, kabala désigne ainsi le corps du maître, qui est le pain de vie, l’enseignement divin qui rétablit l’harmonie et la paix dans tous les mondes et permet aux hommes d’entrer dans l’immortalité.

Ka désigne le corps de la Tradition manifesté dans le monde par Pharaon, c’est-à-dire le maître.
Celui-ci est le garant de la transmission du corps et de la mémoire de cette tradition intemporelle, primordiale. C’est pourquoi Jésus, en tant que représentant de la tradition essénienne, dira : « Nul ne peut aller au Père sans passer par moi », sans passer par la tradition vivante et incarnée par un homme préparé et consacré à cette mission.

Ba désigne l’âme de la Tradition qui ouvre le chemin de l’envol vers les mondes supérieurs et l’union avec l’esprit.

La, c’est l’esprit de la Tradition, le Père. Dans la gamme musicale, c’est la note qui harmonise toutes les autres notes. Ainsi, le la représente l’origine, le centre et le sommet, l’unité vivante des voix multiples.

La voie initiatique de la Merkabah : se créer un corps de Lumière

Ce qu’il faut comprendre c’est que ce que vous trouvez communément sur internet au sujet de la Merkabah vous emmène dans des abstractions spirituelles. Le risque c’est de vous perdre et de partir dans des mondes où il est fortement déconseillé d’aller.

C’est d’ailleurs pour cette raison que je n’ai jamais réussi à lire les livres de Drunvalo Melchizédek, auteur et chercheur ésotérique, qui abordent le sujet.

En fait, depuis la nuit des temps, toutes les Traditions de la Lumière ont parlé de la Merkabah. C’est simplement qu’elle a pris une dénomination différente selon les âges.

La barque, le bateau qui vogue est en même temps le chemin et le but. Le bateau de Lumière est un symbole qu’ont partagé toutes les traditions, notamment les Cathares : leur château de Montségur était Manisola, le bateau de Lumière. La Ronde des Archanges est le bateau de la tradition de la Lumière pour notre époque, avec la Nation Essénienne. Elle est l’arche de Noé des derniers Atlantes, le drakkar des Vikings, la barque d’Isis des anciens Égyptiens...

Vous devez créer votre barque, votre corps de sagesse. Dans l’ancienne Égypte, on disait que la barque du soleil devait être créée par l’initié, c’est-à-dire que c’est à vous de créer votre barque, c’est-à-dire votre futur véhicule : votre corps d’immortalité.

Le symbole de la barque

La forme de la barque se retrouve dans les sexes de l’homme et de la femme. Ainsi, l’enfant entre dans le monde par cette porte. Le corps est formé dans le ventre, qui est l’intérieur du bateau de Lumière dans l’homme.

On peut remarquer aussi que l’œil a également la forme de la barque, tout comme la bouche, qui est la porte du verbe créateur de mondes. L’œil porte les mystères de la lumière qui sait. La bouche porte les mystères du son et du souffle. Le sexe porte les mystères de l’être et de son œuvre sur la terre.

C’est la trinité sacrée qui consiste à voir, à entendre et à être.

Le grillage de l’intelligence sombre a été posé sur la vue de l’homme afin de s’emparer de son être et de son agir. S’emparer de l’agir de l’homme, c’est contrôler son être global, car chaque cause engendre un effet qui augmente l’esclavage et enchaîne l’homme aux ténèbres.

Derrière ces 3 portes de l’œil, de l’écoute et de l’être qui agit, il y a 3 disciplines qui libèrent l’homme de l’esclavage aux forces sombres: la sagesse pour la vue, l’amour pour l’écoute et la vérité pour l’être. La vérité est votre acte. Soit cet acte porte le monde divin, soit il met en terre la semence de la négation de Dieu et des mondes invisibles de l’alliance de Lumière.

Omraam Mikhaël Aivanhov y a d’ailleurs consacré deux livres :
« La vérité, fruit de la sagesse et de l'amour » et ;
« La deuxième naissance - Amour Sagesse Vérité » (Ed. Prosveta)

Et avant lui, Peter Deunov donnait la règle suivante : « Place la bonté comme base de ta vie, la justice comme mesure, la sagesse comme limite, l’amour comme délectation et la vérité comme lumière. »

Déjà au temps de Moïse, la sagesse a été transmise aux hommes pour les libérer du joug de l’esclavage des forces sombres. Il en a été de même pour la mission de Bouddha et de Jésus, car ils étaient des porteurs de cette tradition éternelle qui appartient au Père et à la Mère.

L’œil doit être libéré du maillage hypnotique. La Lumière doit entrer jusque dans le ventre pour féconder la terre intérieure de l’homme. Le ventre est le lieu dans lequel le corps physique prend son origine, mais aussi la parole, le verbe. Lorsqu’un homme parle dans la vérité de son être, c’est avec son ventre qu’il le fait.

L’arche de Noé et la barque d’Isis

Dans l’ancienne Égypte, on disait que la barque du Soleil, la barque de Rê, devait être créée par l’initié, c’est-à-dire qu’il revient à l’homme de créer sa barque avec les enseignements supérieurs qu’il reçoit de la Tradition. Il doit prendre tous les éléments pour créer sa barque, sa vie, son corps d’immortalité.

L’arche est le symbole de l’alliance de Lumière et de la préservation de la tradition vivante. En elle est conservé tout ce qui est pur et éternel.

L’arche est un corps, un véhicule qui permet de passer d’une époque à une autre, d’un monde à l’autre. Il existe un grillage posé sur la barque qui incarne le destin de l’humanité et de la terre tel qu’une intelligence sombre souhaite le voir écrit. Les satellites sont la manifestation sensible d’une réalité éthérique qui emprisonne déjà la planète dans la maille d’un filet subtil destiné à se densifier.

Cette barque est cachée dans le ventre de l’homme. Le grillage est posé sur ses yeux, sur sa vision.


C’est dans le ventre que l’homme vient dans ce monde, mais c’est par l’œil qu’il est fécondé. L’œil est le lac ou l’océan de la vie et la barque est le corps, gardien de la sagesse cosmique. L’homme vogue à l’intérieur de lui-même et il porte avec lui un monde qui doit conduire vers un ennoblissement de Lumière. Si l’homme oublie sa mission, il est détourné de son but, de sa raison d’être et perd sa valeur. Le monde qu’il devait animer sombre peu à peu dans le néant, car le chemin est fermé et l’évolution s’arrête.

Il y a autour de vous un monde visible qui touche vos sens et vous éveille, mais il y a également un monde invisible qui vous porte comme la mer porte le bateau. Ce monde aussi vous touche, et il entre en vous dans le subtil. Cela nourrit votre âme ou simplement votre corps.

Si les sensations, les impressions, les perceptions ne sont orientées que vers le corps physique, elles servent de nourriture pour une intelligence noire. Si, au contraire, l’information remonte jusqu’à l’âme, jusqu’à ce qui est immatériel, elle nourrit une intelligence de Lumière.

Alors l’œil intérieur s’ouvre et l’autre monde apparaît. L’homme comprend qu’il vit dans plusieurs mondes et que son rôle est de les unifier, à l’image d’une plante qui plonge ses racines dans la terre et dresse ses tiges vers l’infini. L’homme lui-même a des racines qui s’étendent dans le monde extérieur et dirigent certaines énergies vers l’intérieur de son être. À l’intérieur, il y a un autre monde, voire plusieurs mondes dans lesquels il vit plus ou moins consciemment. S’il est inconscient, il ne sait plus qui « dirige sa barque », qui tient le gouvernail de sa destinée.

Pour l’instant, la destinée de l’homme a été modifiée par une intelligence opaque qui a conclu un pacte avec certains hommes, avec des dieux du mal, des archanges et des anges malades. Grâce à ce pacte infernal, certains hommes sont devenus des divinités et ont obtenu le contrôle de l’humanité, des animaux, des végétaux et de la terre. Ils ont tout conduit en esclavage, car leur but est l’asservissement, la domination, la maîtrise absolue, uniquement dans le côté matériel. Ce que les auteurs de ce pacte craignent, c’est la lumière de la vie, c’est l’intelligence divine. C’est pourquoi leur but est de tout robotiser, mécaniser ; ainsi, toute liberté de vivre dans 2 mondes sera éteinte.

La Merkaba de Drunvalo Melchizedek

Dans le livre cité en note de bas de page, O. Manitara, dernier représentant de la Tradition Essénienne répond à la question suivante :

« Olivier, que penses‐tu de la pratique de la merkaba proposée par Drunvalo Melchizedek ? »

O. Manitara répond :

« Je ne suis pas un expert de ce personnage et de son enseignement. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il n’est pas un visionnaire du monde divin. C’est un homme qui est habité par un désir de la Lumière, mais il ne connaît pas les lois du monde divin.

La technique qu’il a mise au point est sûrement fondée sur des choses justes, car c’est toujours ainsi que fonctionnent les hommes, mais le problème pour un Enfant de la Lumière, c’est qu’elle n’est pas en accord avec le monde divin et qu’elle ne sert pas les projets de ce monde.

Ces techniques sont au service d’un monde d’illusions qui cherche à capturer l’homme. Bien sûr, c’est un monde magnifique et beau, mais qui ne conduit pas à une réelle libération et à un accomplissement de l’homme dans la vraie lumière.

Ces techniques mettent en action le piège de faire croire que l’homme peut vivre dans un autre monde tout en restant un homme. En fait, l’idée est de faire croire que le monde divin est au service de l’homme et le protège quoi que l’homme fasse. Mais les Esséniens initiés à la sagesse des mystères sacrés savent que c’est non seulement l’homme qui doit se mettre au service du divin d’une façon impersonnelle et pure, mais que c’est aussi l’homme qui doit chercher à prendre soin de Dieu et à Le protéger dans la vie.

Ce monde faux que nourrit la spiritualité illusoire apparaît après la mort de l’homme et se révèle comme un enchaînement et un emprisonnement. Tout y est dans l’apparence et l’homme se trouve limité dans une perfection fausse, une beauté, une musique qui enchaînent les âmes et les empêchent de s’élever vers les sphères véritablement supérieures. Ce monde est le côté parfait de tout ce que l’homme peut souhaiter voir se réaliser dans sa vie d’homme. Ce monde est réel, mais il est faux.

Un Essénien doit savoir que le divin n’est pas quelque chose que l’on peut souhaiter, car il est au-delà de tous les concepts de l’homme. L’homme doit accepter le fait qu’il ne connaît pas le monde divin et que pour l’appréhender, il doit faire l’effort de sortir de sa sphère d’existence d’homme. Ensuite, il doit accepter le divin tel qu’il est et non tel que lui, avec ses concepts d’homme, voudrait qu’il soit. C’est tout un travail sur soi, une discipline, un savoir-faire.

Les hommes non préparés pensent qu’ils vont dans le royaume de la Lumière parce qu’ils perçoivent un monde plus subtil dans lequel se miroite ce que l’homme pense, sent et souhaite comme perfection. Le divin n’appartiendra jamais à une forme figée, car il est au-delà du monde de l’homme et pourtant, il peut y descendre si certaines conditions sont remplies. »

Je suis consciente que cela puisse choquer certaines personnes adeptes des écrits de Drunvalo Melchizedek parce que c’est souvent difficile de penser en dehors des sentiers battus. Alors, à chacun de se faire sa propre opinion sur le sujet.

Étoile Merkaba : la Merkaba et la géométrie sacrée

Les formes, notamment géométriques, sont capables de vibrer et de résonner avec les ondes du spectre électromagnétique. Ils réfléchissent et émettent une série d'ondes, de telle sorte qu'ils ne sont pas eux-mêmes créés par les formes elles-mêmes, mais sont induits en elles par l'interaction des ondes dudit spectre électromagnétique, fondamentalement par les ondes cosmiques et telluriques, sans oublier le propre émis par les êtres humains.

Les chercheurs ont conclu que les figures géométriques peuvent être chargées et émettre le flux magnétique de la Terre si elles sont orientées correctement. De plus, il a été découvert que certaines formes géométriques ou symboliques sont sensibles aux ondes de pensée ou aux ondes abstraites, et peuvent être amplifiées et envoyées au destinataire choisi, agissant à distance.

La Merkaba est constitué de 2 tétraèdres (pyramide à base triangulaire) qui sont imbriqués l’un dans l’autre sur un même axe vertical. C'est pour cette raison qu'on l'appelle aussi le tétraèdre étoilé.

Vu sous un autre angle, la Merkaba possède 8 sommets et vient s’inscrire complètement dans un cube parfait.

Si vous posez la Merkaba à plat, c’est-à-dire en 2 dimensions, vous pourrez observer qu’on retrouve alors l’hexagramme, également appelé Sceau de Salomon.

Ce symbole de géométrie sacrée représente une étoile à six branches formée de deux triangles superposés.

Symbole de protection, l’hexagramme est un symbole d’équilibre qui unit le macrocosme et le microcosme, le ciel et la terre, les principes du Père et de la Mère.

On retrouve exactement le même symbolisme avec la Merkabah : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut comme ce qui est en bas » . Cette parole se retrouve dans la Table d’émeraude d’Hermès Trismégiste.

Dans son traité « Hermetica », l’auteur de la Table d’Émeraude définit ainsi la Merkabah : « c’est un champ de lumière généré par la rotation rapide de formes géométriques spécifiques – un double sceau de Salomon – qui affectent simultanément le corps et l’esprit d’un individu. »

Lien entre la Merkaba et le Cube de Métatron

Merkaba en cristal de roche : comment l'utiliser ?

Utilisé depuis longtemps, le cristal Merkaba issue de la géométrie sacrée, est un concentré d’énergie très puissant. Il agit sur les 3 plans : physique, psychique et émotionnel et permet d’accéder à certains plans de conscience.

La Merkaba en cristal véhicule une véritable source d’énergie. Par sa conception, il contiendrait les 8 cellules primordiales de la vie.

C’est un volume agréable dont les polarités positive et négative se combinent pour équilibrer les champs d’ambiance où règnent des désordres énergétiques.

La présence d’un cristal Merkaba est faite pour apporter le calme et la tranquillité. C’est l’outil idéal pour les séances de méditation où il sera placé alors au centre de la pièce.

C’est un symbole puissant dont l’influence sur la guérison et la protection ne semble pas faire de doute (en cas de problèmes de santé, consultez un médecin).

Il existe des Merkaba en différentes matières, différentes minéraux (d’ailleurs nous proposons une Merkaba en obsidienne également ; elle favorise la protection) mais celle en cristal de roche est particulière. Le cristal de roche est par essence le symbole de l’énergie radiante de la lumière blanche.

Le cristal de roche capte et amplifie les énergies ambiantes positives, filtre toutes les ondes négatives assurant une purification sans égale de votre environnement. Programmé, il enregistre vos pensées et vos vœux et les connecte à la force de réalisation.

Ce qui fait que le cristal associé à la Merkaba devient un outil très puissant.

Utilisation de la Merkaba pour la thérapie

La Merkaba en cristal est très appréciée pour la thérapie où elle est considérée comme un outil de guérison. Cette forme géométrique tétraédrique particulièrement bien équilibrée, à la fréquence vibratoire élevée, remplit un rôle primordial pour tout ce qui touche de près ou de loin aux énergies internes de l’être humain (pour activer et intensifier).

C’est pour cette raison qu’elle est très appréciée des personnes qui travaillent en profondeur sur les énergies du corps et la médecine vibratoire en particulier.

De plus, la Merkaba agit directement sur votre cerveau, elle équilibre et stimule les échanges entre les deux hémisphères de votre cerveau.

Quand vous tiendrez cette étoile de cristal dans le creux de votre main, vous allez non seulement comprendre intellectuellement les champs géométriques, mais vous en ferez l’expérience personnellement.

Méditation Merlaba : danger ?

La méditation Merkaba est un type de méditation qui se compose d'exercices de respiration associés à des mudrâs et à des visualisations basées sur la géométrie sacrée. Ces champs d'énergies géométriques autour de nos corps peuvent être activés d'une façon particulière, laquelle est aussi en relation avec notre respiration. La méditation du Merkaba incorpore un processus de respirations avec des mudras qui sont une clé de l'usage de la Mer-ka-ba.

Mudrâ est un terme sanskrit relatif à une position codifiée et symbolique des mains d’une personne. A l’origine il existait 9 Mudrâs, dits les mudrâs de Bouddha, destinés à jalonner le processus méditatif. Aujourd’hui il en existe plusieurs dizaines, lesquels auraient des effets bénéfiques sur le corps et l’esprit grâce à une stimulation des zones réflexes de la main et des doigts.

Il y a 17 respirations pour atteindre l'achèvement, pour construire votre Merkabah. Les six premiers sont pour l'équilibrage des polarités dans vos huit circuits électriques et aussi pour le nettoyage de ces circuits. Les sept suivants, qui sont assez différents, consistent à rétablir le bon flux pranique dans votre corps et à recréer une respiration sphérique dans votre corps. Le 14ème souffle est unique en soi. Il modifie l'équilibre de l'énergie pranique dans votre corps de la conscience de la 3ème dimension à la 4ème dimension. Les 3 dernières respirations recréent les champs tournants de la MerKaBa à l'intérieur et autour de votre corps.

Le but de cette méditation est de réactiver les champs énergétiques autour du corps et d’atteindre des niveaux de conscience plus élevés.

Je ne rentrerai pas ici dans les détails de cette méditation car je vous la déconseille vivement.

Pourquoi ?

Simplement parce qu’il y a des mondes où il ne faut pas aller, par voyage astral ou autre. Vous pouvez vraiment vous y perdre et devenir fou/folle.

Merkaba pour la protection et la purification des lieux

Vous pouvez poser votre Merkaba dans différents lieux de votre habitat afin de les purifier.

Divers spécialistes de ce symbole indiquent que placée dans votre séjour, la Merkaba instaure immédiatement un climat de calme et de tranquillité, un espace plus serein où les tensions s’apaisent.

Puissant harmonisateur et purificateur d’ambiance, la Merkaba atténue également tous les déséquilibres liés aux perturbations électromagnétiques de la vie moderne.

Vous pouvez également placer votre Merkaba en cristal dans votre chambre ou sous votre oreiller afin de faciliter l’endormissement et de mettre en place toutes les conditions pour bénéficier d’un sommeil réparateur.

D’une façon générale, l’étoile Merkaba vous apporte protection et guérison, et de par sa forte capacité à permettre aux énergies de circuler librement, elle vous permet de faire face au stress, à la tristesse, à la dépression et aux insomnies.

En bref : les bénéfices de l’utilisation de la Merkaba

- Élève l'énergie vitale et le niveau vibratoire de la personne qui la possède.

- Augmente le niveau vibratoire des aliments et des liquides tels que l'eau et, grâce à ce processus, modifie la structure moléculaire du produit qui se trouve à côté ou sur la Merkaba.

- En la mettant en contact avec le tube d'arrivée d'eau externe, elle parvient à élever le niveau vibratoire de l'eau au maximum, obtenant une eau très pure exempte de substances nocives, et laisse également la peau lisse et douce après une douche.

- Modifie le niveau vibratoire de la pièce où elle se trouve (jusqu'à 100 mètres minimum en fonction de la taille de la Merkabah), rendant l'air plus sain et plus pur. Elle transforme l'air en une source d'ions négatifs.

- Élève le niveau vibratoire du quartz ou du terreau ou sur terre, en fournissant une meilleure qualité de celui-ci et en faisant pousser des plantes saines et vigoureuses.

- La Merkaba élimine diverses géopathies (lignes Hartman, lignes curry, syndrome des bâtiments malsains), nettoyant et éliminant les maisons et les terrains de ces problèmes.

Vous pouvez également utiliser votre étoile Merkaba dans d'autres pratiques spirituelles comme le reiki avancé ou même la construction de grilles de cristal.

Il fonctionne à merveille lorsqu'il est combiné avec des grilles de cristal comme le cube de Métatron. Comme les cristaux sont connus pour amplifier l'intention, nettoyer les chakras et augmenter les vibrations, ils s’associent formidablement à l'étoile Merkaba. Le simple fait de porter une étoile Merkaba ou de la garder à proximité peut également vous entourer d'une lumière de guérison et vous rappeler votre propre pouvoir intuitif.

Comment nettoyer et purifier votre Merkaba

Vous pouvez passer votre cristal dans la fumée d’encens et le recharger au soleil ou sur un amas de quartz comme une géode ou un morceau d’améthyste.

Mais honnêtement, il existe une solution bien plus économique et pratique pour la purification et le rechargement de votre Merkaba : placez-la simplement sur un disque harmonisant Cube de Métatron (si vous avez une Fleur de Vie cela fera aussi l'affaire). Si vous hésitez sur la couleur, on vous recommande le modèle 7 rayons.

Ce sont nos propres créations et nous les imprimons artisanalement dans notre atelier du sud de la France.

Comment dessiner la Merkaba ?

Où acheter une Merkaba ?

Chez Mandalashop, spécialiste des symboles de géométrie sacrée, nous proposons des Merkaba en cristal de roche.

Nous proposons également un kit de géométrie sacrée avec les 5 solides de Platon, la sphère et la Merkaba.

Pour conclure

Nous arrivons à la fin de cet article. J’espère que le Merkaba, la Merkabah et la Merkaba n’ont plus de secrets pour vous si ce n’est que le véritable chemin reste à parcourir !

N’hésitez pas à commenter, à partager et à vous abonner à notre newsletter pour être informé(e) des prochaines parutions.

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Et si vous souhaitez aller plus loin dans la découverte des symboles, bienvenue sur cet espace / boutique dédiée à la géométrie sacrée.

Sources :

Notre circuit énergétique revisité de Laurent Dureau
Le maillage métallique autour de la terre aux Éditions Essenia
Merkaba les fabuleux pouvoirs aux Éditions Exclusif

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire