Les mystères cachés de la géométrie sacrée dans la nature

Publié le : 31/05/2020 13:16:12
Catégories : Géométrie sacrée

La nature tout autour de nous est inépuisable et source de merveilles. Nous avons tellement perdu notre faculté à nous émerveiller et à découvrir le monde avec nos yeux d’enfant, que nous ne nous rendons plus compte du monde merveilleux qu’est la nature.

La géométrie sacrée est partout dans la nature. Les mesures les plus faciles à prendre dans la vie végétale sont le nombre de graines par fleur, et les angle formé par les feuilles ou les branches successives le long d'une tige. Il se trouve que ces données suivent toutes les deux les séries de Fibonacci, et qu'à chaque génération correspond en angle fixe.

Une multitude de cristaux du monde minéral n'utilisent que 7 figures géométriques. La structure, les propriétés et la qualité de cette source de vie universelle qu’est l’eau, sous forme liquide ou de neige, répondent à cette même géométrie. Enfin, au niveau moléculaire., où se trouve la subtile géométrie de l'ADN (une double hélice entourant une structure pentagonale double). Cela va sans dire, la géométrie de la nature est sacrée.


La géométrie de la croissance végétale


En 1753, le botaniste écossais Robert Simson compris que le schéma de croissance de nombreuses plantes était gouverné par la suite de Fibonacci. Elle cartographie la géométrie de la croissance dans l'espacement des feuilles sur une tige, dans le nombre de pétales et dans la disposition des graines.


La suite de Fibonacci


Même si Léonard de Vinci mondialement célèbre, c'est un autre Léonard qui contribua à la découverte de l'un des plus grands secrets de la géométrie sacrée.

En 1202, Léonard de Pise ou Fibonacci publia son Liber abbaci, “Le Livre des Calculs”. Il y explique les opérations de base de l'arithmétique, en particulier la théorie des nombres premiers, des fractions et celle d'Euclide. Puis comme s'il s'agissait d'une simple digression mathématique il en vient à l'idée de la suite de Fibonacci.

En mathématiques, la suite de Fibonacci est une suite de nombres entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent. Elle commence par les termes 0 et 1.

Suite de Fibonacci

Suite de Fibonacci

La suite de Fibonacci apparaît sous de nombreuses formes biologiques, comme la ramification des arbres, la disposition des feuilles sur une tige, les fruits de l’ananas, la floraison de l'artichaut, le déroulement des feuilles de fougères et la disposition d'une pomme de pin. Quant aux marguerites, elles ont le plus souvent un nombre de pétales issu de la suite de Fibonacci.

La suite de Fibonacci dans la nature

L'espacement des feuilles


Si vous observez la tige d'une plante vue du dessus, vous constatez que les feuilles poussent en spirale. Cela permet à la tige ou à la branche de recevoir un maximum de lumière ou d'eau.
En suivant la tige de feuille en feuille du bout du doigt, Vous pouvez déterminer l'ordre de croissance: il prend la forme d’une hélice.


La disposition des graines


Les exemples de visuels les plus clairs de la présence de la suite de Fibonacci sont la fleur de tournesol et la pomme de pin. Le cœur d'un tournesol se compose de deux spirales entrelacées.

Fibonacci dans la nature

Le nombre de pétales


Il semble que la suite de Fibonacci détermine aussi le nombre de pétales que portera chaque fleur:

3: Lys, iris, trille grandiflore
5: Ancolie, primevère, bouton d'or, églantine, pied d’alouette
8: delphiniums, sanguinaire, cosmos
13: Cinéraire, chrysanthème
21: Chicorée, marguerite jaune
34: plantain, pyrèthre
55: Aster de nouvelle Belgique
89: Aster

Le nombre de pétales ne dépasse jamais 144, nombre limite pour beaucoup d'autres exemples de la suite de Fibonacci de la nature.

La Fleur de Vie dans la nature


Est-ce que vous saviez qu’on retrouvait la Fleur de Vie sous forme végétale dans la nature?

Fleur de vie naturelle


Cette plante serait une lupinus texensis, une variété de lupin. Si vous la connaissez, laissez-moi un commentaire en dessous de cet article :-)


Les spirales de vie


La géométrie de la spirale se manifeste dans la nature sous la forme d'une croissance proportionnelle. Les exemples les plus cités sont le nautile et l'ammonite fossile. Il s'agit, ou s'agissait d’invertébrés enserrés dans une coque rigide. Dans l'incapacité de se développer librement comme les mammifères, ils croissaient au fur et à mesure que leurs coquilles s’enroulaient en loges de plus en plus grandes.

Nautile et ammonite fossile


La corne et un autre exemple de structure organique qui conserve son schéma de croissance de manière rigide en grandissant. Les spirales de cornes d'un mouflon de Dalle ou de certaines antilopes présentent la même spirale logarithmique que le nautile. Alors que le nautile utilise une spirale plate, les cornes du grand koudou d'Afrique centrale se développent en 3D. Il s'agit d'une spirale construite autour d'un cône ou d'une figure géométrique similaire se terminant en pointe.

Mouflon de Dalle et grand Koudou


La géométrie inhérente à la vie animale et aussi visible dans les motifs que les araignées utilisent pour tisser leur toile. Ces motifs suivent différents modèles mathématiques, dont les spirales logarithmiques. La forme d'un œuf, faite pour en faciliter la ponte, est un exemple de géométrie ovoïde du vivant. On dit aussi qu'il existe d'autres occurrences naturelles de l'utilisation de cette géométrie, par exemple sur les ailes des papillons. Les abeilles construisent les alvéoles de leurs rayons dans les ruches en forme d'hexagone.

D’ailleurs, les abeilles domestiques ont une reproduction haplodiploïde: un œuf non fécondé donnera un mâle et un œuf fécondé donnera une ouvrière ou une reine. Ainsi, un mâle aura une mère, quand les ouvrières et reine auront une mère et un père. Par conséquent, le pedigree d'un mâle est constitué d'1 parent, de 2 grands-parents, de 3 arrière-grands-parents, de 5 arrière-arrière-grands-parents, etc... ; il s'agit d'une suite de Fibonacci.

Étonnant, non?


Dans le monde animal, il y a un poisson très étonnant qui connaît bien la géométrie sacrée.

Je vous laisse le découvrir en vidéo. C’est juste impressionnant!

Comment un poisson de juste 12 cm crée un chef d’œuvre de 2 mètres de diamètre!



Le monde des flocons de neige


La structure d'un flocon et une des manifestations les plus claires des fractales dans la nature. Il se peut que cela soit dû au fait que le flocon se forme lorsque l’eau tombe librement du ciel, traversant l'atmosphère sans rencontrer aucune interférences. Aucune autre matière ne cristallise sous autant de formes.

La géométrie sacrée des flocons de neigeL'observation de l'eau qui gèle éclaire de façon intéressante la géométrie de la formation des cristaux de glace. A ce sujet, les travaux de Masaru Emoto sont fascinants.

Pour en savoir plus je vous invite à lire cet article

Maintenant, venons-en au fait.

Est-ce que ça a un intérêt de savoir que la géométrie est partout dans la nature?

D’un point de vue purement intellectuel, ça peut avoir du sens mais ce n’est pas cela qui est le plus important, pour moi en tous cas.

Alors qu’est ce qui est vraiment important?


La beauté de l’harmonie


Ce qui est important c’est de se laisser toucher par la beauté car elle ennoblit tout notre être et provoque des modifications imperceptibles à l’intérieur de nous.

La géométrie sacrée est le reflet de rapports harmonieux dans la nature.

La géométrie des fleurs


L'influence émise par les formes de géométrie sacrée est définie par ce que l’on appelle souvent une “vibration de forme” ou onde de forme.

L’univers formel qui nous entoure émet ces vibrations dans toutes les directions. Elles sont générées par l'activité électromagnétiques des différents niveaux moléculaires, atomiques et quantiques. Notre corps physique n'échappe pas cette activité puisqu'il est construit des mêmes composants.

L’interaction des vibrations de l'environnement avec notre propre vibration est constante.

Toutes les formes de notre environnement ne sont pas équilibrées et harmonieuses et ne suivent pas les lois de la Divine Proportion (le nombre d’or, base de l'harmonie). Mais seulement celles qui le sont, vont séduire notre œil et stimuler notre intérêt.

Cela signifie que nous percevons instinctivement la beauté qui s’offre à nos yeux. Nous ne l’envisageons pas comme étant liée à une géométrie et une arithmétique sacrées.

Et pour aller plus loin, parmi toutes les formes qui nous entourent et qui ont toutes des influences variées, seules les formes avec lesquelles nous avons établi une relation consciente vont émettre vers nous une vibration amplifiée par cette interactivité.

Le pouvoir des symboles de géométrie sacrée


Les symboles nous relient au vivant


Le monde des symboles est celui de la vie. La vie travaille avec des symboles et se manifeste à travers eux, chaque objet est un symbole qui contient la vie. Pour pénétrer la vie, il faut travailler avec les symboles et, inversement, pour découvrir les symboles et comprendre tout ce qui contiennent, il faut vivre la véritable vie. Les symboles ce sont des graines que vous pouvez planter.


Le mandala, la Fleur de Vie, etc., nous montre ce vers quoi nous devons tendre, un équilibre parfait de tous les mondes. Nos symboles sont des outils puissants d’éveil et de guérison. Regardez les avec vos yeux d’enfant, avec émerveillement, sans y mettre aucun concept, préjugé sur la vertu, l’énergie qu’ils portent. Vous obtiendrez alors de merveilleux résultats.

Pourquoi sommes nous tant attirés par les symboles de géométrie sacrée comme la Fleur de Vie, ou les Mandalas vibratoires?

Tout simplement parce que les symboles nous relient au vivant, ils nous reconnectent avec notre âme, avec l’être que nous sommes réellement (et donc pas l’être qu’on nous a fait croire que nous étions). Tous les symboles vibratoires parlent à notre âme inconsciemment.

Ils nous attirent tellement parce qu’au fond ils sont une invitation à cheminer vers nous même, à cheminer vers la beauté et la splendeur, pour au final ne faire qu’un avec eux.

Prends le temps de regarder ce qui rend ton âme heureuse


Le simple fait qu’un symbole ait voyagé jusqu’à nous à travers les siècles est seulement la preuve qu’il est performant et fonctionnel. Sinon il aurait disparu de la mémoire collective.

Les formes d’un symbole construisent une chemin qui induit une circulation d’énergie spéciale à la forme et au volume. L’énergie ainsi créée permet d’élever sa fréquence et d’atteindre un certain niveau vibratoire qui ouvre la conscience et la compréhension.

Il est important de laisser le cerveau de côté, sinon vous passez malheureusement à côté de ce qui est vrai, beau et pur de toute éternité. Le cerveau a une fâcheuse tendance à saboter votre capacité à être heureux(se).

Cerveau au repos


Donc faites confiance à votre ressenti. Si un symbole vous parle, parle à votre âme, suivez votre intuition, plutôt qu’une croyance lue ou entendue dans telle ou telle affirmation.


Les symboles: outils d’éveil et de transformation


Les symboles sont des outils d’éveil à notre dimension spirituelle. Ils véhiculent un enseignement très ancien et profond.

Les symboles ont un pouvoir magique: c’est un pouvoir de transformation. Ils sont une aide à la concentration et nous incitent à devenir plus fidèle à ce que nous sommes intérieurement.

On a l’habitude de parler de géométrie sacrée à l’extérieur de soi, alors qu’elle est aussi à l’intérieur de soi. C’est là, à mon sens, l’aspect le plus fascinant à étudier car il nous permet d’avancer sur notre chemin d’étude et d’accomplissement de soi. La vie est une école. C’est la façon dont on regarde les choses qui fait toute la différence car il y a une sagesse en tout.

Omraam Mikhaël Aïvanhov avait écrit que « depuis des temps très anciens, les hommes ont cherché un langage à la fois universel et synthétique, et leurs recherches les ont amenés à découvrir des images, des symboles qui s’expriment, en les réduisant à l’essentiel, les réalités les plus riches et les plus complexes ».

Par une partie de son être l’homme est relié à tout le cosmos. Par sa structure, l’être humain reflète tout l’univers. Il est important de se pencher sur les symboles, car le symbole est le langage de la Nature elle-même. Mais pour la majorité des gens, ce langage est encore indéchiffrable.

Pourquoi ce langage est-il indéchiffrable ? Parce qu’aujourd’hui l’homme est coupé de sa vraie nature. On se sent déraciné, coupé de tout ce qui est essentiel et vivant. C’est très difficile de lutter contre ce système qui nous asservit. Seule la nature vivante peut nous préserver de cela.


Les symboles dans votre quotidien

Grâce aux symboles vibratoires vous pourrez faire une multitude de choses:

  • augmenter votre propre vibration intérieure
  • harmoniser vos chakras
  • travailler avec des vertus pour entrer en résonance avec elle afin qu’elles grandissent à l’intérieur de vous
  • dynamiser votre eau, vos médicaments, vos huiles essentielles avant de les dynamiser (c’est-à-dire leur rendre toute leur vitalité avant de les consommer).
  • nettoyer et recharger vos minéraux sans vous prendre la tête
  • harmoniser et transformer de façon positive les atmosphères de votre maison, bureau ou autre


Je vous laisse sur une ode à la nature, à la vie, à la beauté!



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à commenter, à partager et à vous abonner à notre newsletter pour être informé(e) des prochaines parutions.

Inscrivez-vous à notre newsletter!


Sources:


Wikipedia - Suite de Fibonacci
“Géométrie sacrée” aux Éditions Véga
“Le pouvoir des symboles” aux Editions Trajectoire
“Le langage des figures géométriques” aux Editions Prosveta
http://snowcrystals.com/

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 1€ vient de vous être accordé.
Code :