Développez le potentiel de vos enfants

Publié le : 04/09/2019 15:49:54
Catégories : Santé et bien-être

C’est la rentrée des classes. Pour certains enfants c’est le parcours du combattant pour se frayer un chemin dans la “jungle” de l’école. Nouvel environnement, nouveaux copains, nouvelles choses à apprendre et donc nouvelles attentes de la part des parents et de tout le système éducatif. Ça fait parfois beaucoup pour nos petits bouts de choux.

Bavardages, rêveries, agitation, stress… il y a certains obstacles qui empêchent nos enfants de développer leur potentiel.

Par exemple, lorsqu'on est enfant, ce n'est pas toujours facile de rester assis et concentré en classe durant toute une journée. Certains vont ainsi bavarder, se lever régulièrement pour aller à la poubelle, papillonner… Ces réactions peuvent permettre à l'enfant de fuir le stress quand une tâche devient trop difficile par exemple. Mais ce manque de concentration inquiète souvent les parents qui vont redouter un déficit de l’attention, une hyperactivité, etc., et bien sûr, l'échec scolaire.

Ceux qui réussissent dans la vie possèdent de nombreuses aptitudes. Nous allons partager avec vous des clés essentielles pour développer le potentiel de votre enfant, optimiser son bien-être et son épanouissement personnel : la concentration, la confiance en soi, le fait de positiver, la capacité à lâcher-prise, et s’améliorer en continu.

Le bien-être des enfants est probablement la priorité de tous les parents, grands-parents ou proches.

Problèmes de concentration chez les enfants: comment les reconnaître?

concentration chez les enfants

Les enfants qui manquent de concentration sont très agités et fatigués. Se concentrer leur demande beaucoup en énergie psychique, c’est un travail supplémentaire pour eux.

Après, les enfants sont tous différents. Certains n’arrivent à s’asseoir calmement qu’une minute ou deux alors que d’autres peuvent regarder avec attention un livre. Certains tout-petits de 3 ou 4 ans courent, sautent et grimpent au parc alors que d’autres jouent tranquillement avec un seau et une pelle.

Si votre enfant vous semble plus actif que les autres, cela peut d’abord s’expliquer par son tempérament. Chaque enfant a une constitution et des traits de caractère distincts, et c’est ce qui fait de chacun un être unique. C’est ça qui est chouette!

Et n’oubliez pas que quelque part c’est normal pour un tout-petit de ne pas savoir se concentrer. Et oui, la concentration n'est pas innée, elle s'acquiert au fil du temps. Il est par exemple tout à fait normal qu'un enfant de 5 ans n'arrive à se concentrer que durant 10 à 15 minutes sur une seule activité, en étant assis. D'ailleurs, à 10 ans, un enfant ne peut se concentrer que quelques minutes de plus (20 minutes). Il faut cependant savoir que les enfants sont tout à fait capables de se concentrer lorsqu'il s'agit d'une activité qui leur plaît.

Par ailleurs, les enfants des pays industrialisés subissent une grande pression scolaire et perdent de plus en plus l'envie d'apprendre. 

Les causes principales du manque de concentration chez les enfants

On distingue deux causes principales. Il y a tout d’abord, les enfants souffrant de TDAH (trouble déficit de l’attention hyperactivité). Ce dysfonctionnement du cerveau qui n’a rien à voir avec l’intelligence provoque une difficulté attentionnelle. Du coup, les enfants ont du mal à se concentrer sur un temps prolongé. Ce trouble entraîne également une impulsivité cognitive. Les enfants auront tendance à commencer un exercice sans lire l’énoncé. Une précipitation due à l’absence de régulation automatique du cerveau. Dernière conséquence de ce trouble : l’impulsivité comportementale. Les enfants atteints de TDAH auront donc tendance à s’agiter lors de jeux, à parler sans qu’on leur donne la parole.

Les problèmes de concentration peuvent aussi être dus à des causes psychologiques, comme le stress. Lorsque l’enfant est anxieux, il n’a plus assez d’espace mental interne disponible pour gérer sa concentration car il est toujours préoccupé. Un peu comme nous les adultes en fait! A ce propos je vous invite à lire notre article sur la concentration :-)

Au lieu de s’énerver et d’accroître son stress, ses parents l’inciteront à exprimer son désarroi, tout en conservant leur sérénité. Le calme est aussi contagieux que le stress, et il favorise la concentration. Tout comme l’activité physique. “Le jeu après les devoirs” : ce principe, unanimement partagé, devrait pourtant être inversé. Après une journée de classe, où ils sont restés assis pendant des heures, les enfants ont besoin de se dépenser pour décharger leur énergie. Leur capacité d’attention n’en sera que améliorée.

Et puis l’attention de l’enfant peut également être fixée ailleurs. Il faut savoir que le développement d’un enfant est aussi jalonné par des apprentissages complexes (langage, propreté, écriture…) qui nécessitent des réaménagements, mobilisent toute son énergie psychique et l’empêchent – provisoirement – de se concentrer sur d’autres tâches.

3 clés pour aider votre enfant à développer son potentiel

Voici quelques conseils pour améliorer sa concentration, favoriser par la même occasion ses apprentissages et donc développer son potentiel.

1.   Faire des exercices de yoga

Il y a une chouette vidéo sur Youtube que je vous invite à visionner. Delphine (sophrologue, hypnothérapeute et professeur de yoga) nous invite à entrer dans la relaxation et la détente grâce au jeu.

“C’est grâce à cet amusement qu’on va réussir à calmer, à concentrer les enfants”.

postures yoga pour enfants

C’est bien connu, quand c’est ludique on intègre les choses beaucoup plus facilement. André Stern a par exemple beaucoup développé ce point dans sa bibliographie (voir à la fin de notre article). "Nous naissons tous équipés d'un formidable outil d’apprentissage : le jeu. Que fait un enfant dès qu'on le laisse seul ? Il joue. Un enfant qu'on laisse jouer tout le temps va apprendre, sans dissocier jouer et apprendre".

2.   Pratiquer la méditation

Dans le même esprit que le yoga, on peut aussi apprendre à se maîtriser à l'école par la méditation.    

enfants en meditation

Voici un extrait de l’émission mille et une vies avec Frédéric Lopez. Frédéric Lopez nous dit, au sujet de la méditation: “J’ai découvert à 45 ans et j’ai regretté qu’on nous apprenne pas ça à l’école”.

Dans la vidéo ci-dessous on y découvre le collège de Gaulle de Jeumont dans le Nord, où les élèves punis font de la méditation pendant les heures de retenue!

C'est une idée qu'a eu Marie-Aude Lanniaux. Cette prof de français au collège de Gaulle de Jeumont, dans le Nord-pas-de-Calais, a décidé de proposer des séances de méditation aux élèves normalement envoyés en retenue.

Cette alternative permet aux adolescents les plus violents et turbulents de s'apaiser. Depuis quelques années, l'enseignante débute chaque semaine l'un de ses cours par cinq à dix minutes de méditation. Très répandue aux Etats-Unis et dans les pays nordiques, cette pratique permet de capter davantage l'attention des élèves, qui sont ensuite plus réceptifs en classe.

A la fin de la vidéo on parle de la méditation de la petite grenouille: une méditation simple pour se concentrer et rester calme.

La méditation de la grenouille

La "méthode de la grenouille" est une technique révolutionnaire inventée par Eline Snel, une thérapeute néerlandaise. Son livre, « Calme et attentif comme une grenouille » (éditions Les Arènes), est un best-seller qui a déjà transformé le quotidien des enfants dans 27 pays.

La petite grenouille est une méditation de pleine conscience pour les enfants de 4 à 10 ans.

Je ne connaissais pas, alors je suis allée voir! Vous aussi allez découvrir!

Début des paroles de « Calme et attentif comme une grenouille »:

« La grenouille est un drôle d’animal.

Elle peut sauter très loin, mais elle peut aussi rester immobile.

Elle remarque tout ce qui se passe, mais ne réagit pas à chaque fois. Elle respire, tranquillement. Elle ne se laisse pas entraîner par les idées qui lui passent par la tête. Elle est calme. Tout à fait calme. Son ventre se gonfle et se dégonfle, il va et il vient.

L’enfant peut faire exactement la même chose : il peut être à la fois calme et vigilant. Il lui suffit de faire attention, attention à sa respiration. »

meditation de la grenouille

Pourquoi faire de la méditation avec les enfants?

Ce type d’exercice permet aux enfants:

·       d’apprendre à écouter les signaux de leur corps : distinguer et nommer les sentiments de détente, d’inconfort, de stress, de fatigue…

·      d’apprendre à relier ces signaux corporels à un ressenti émotionnel : joie, enthousiasme, tristesse, déception, peur, inquiétude, frustration, colère

·       d’aller chercher ce dont ils ont besoin, ou de le demander

·       de vivre en communauté une aventure qui nourrit le sentiment d’appartenance

3.   Les bienfaits des mandalas pour les enfants

Pour obtenir un état d’harmonie avec soi-même et avec ceux qui nous entourent, les mandalas sont une excellente option, quel que soit l’âge que nous avons.

Voyons comment les utiliser!

Colorier un mandala

C’est Carl Gustav Jung qui, le premier, s’était aperçu que lorsque des personnes traversaient des phases difficiles, elles dessinaient spontanément ce qui ressemblait à des rosaces. Après avoir mené nombre de recherches, il est arrivé à la conclusion qu’en termes psychologiques, le mandala représente la totalité de la personne. Et que ce dessin structuré autour d’un centre permet d’atteindre un équilibre, une harmonie.

Ainsi, si nous traversons une phase de chaos dans notre vie - psychiquement ou physiquement - le fait de pouvoir travailler avec un mandala, soit en le dessinant, soit en le coloriant, va nous permettre de nous reconnecter avec notre structure profonde. Avec tout notre potentiel, notre soi. C’est valable pour les adultes comme pour les enfants.

mandalas enfants

Ils génèrent une harmonie circulaire

Sa forme circulaire et ses dessins permettent d’organiser l’intérieur de chaque individu. C’est pourquoi le fait de colorier des mandalas -dès le plus jeune âge- s’avère être très bénéfique pour les enfants.

Grâce aux stimuli visuels, ils les incitent à créer, à imaginer et à trouver l’harmonie dans leur désordre émotionnel.

Ils favorisent la concentration

L’idéal est que les enfants se concentrent et soient dans le silence lorsqu’ils colorient les mandalas. Selon la complexité de chacun, les bienfaits varieront. En effet, les processus cognitifs mobilisés pour les réaliser augmenteront. Ainsi, cela développera leur imagination, leur attention et leur flexibilité.

Cela dit, chaque mandala doit être terminé afin de pouvoir parvenir à l’effet visuel et émotionnel qu’il nous offre. Les enfants seront ainsi impatients de terminer pour les montrer avec fierté. L’on stimule ainsi leur capacité de responsabilisation et de réussite. Cela augmentera par conséquent leur estime de soi.

Ce sont de parfaits alliés pour les enfants aux besoins particuliers

Pour les enfants qui naissent avec une trisomie 21 ou des troubles du spectre  de l’autisme, colorier un mandala sera très utile pour la coordination de ses mouvements. En outre, cela contribue à la relaxation et l’aidera à trouver son canal d’expression. Les enfants hyperactifs y trouveront également une manière très amusante d’être calmes.

Nous devons les laisser choisir les dessins qui attire le plus leur attention et les inciter à augmenter progressivement la difficulté.

Ils aident à développer la coordination et la psychomotricité

Les mandalas permettent de renforcer la coordination des mains et des pieds. Ainsi, cela favorise la psychomotricité des doigts. Ils permettent d’améliorer graduellement les connexions cérébrales chez les enfants de deux à huit ans.

Outre ces bienfaits, cela aide les enfants à renforcer la précision de leur écriture, mais aussi à faire leurs lacets ou à manipuler certains objets.

dessins enfants

Ils introduisent un nouveau vocabulaire

Colorier les mandalas est un excellente stimulant pour le cerveau. Cela permet aux enfants de développer leurs connaissances et leur vocabulaire avec de nouvelles couleurs, des formes géométriques (cercles, carrés, triangles, étoiles, entre autres), les tailles voire les émotions. De plus, ils stimulent leur sens de l’esthétisme.

Ils augmentent leur estime de soi

C’est l’un des bénéfices les plus manifestes des mandalas pour enfants. Les enfants associent ainsi un dessin comme quelque chose de propre et d’original. Leur estime de soi s’en voit ainsi renforcée. Ils auront ainsi plus de confiance en eux et plus de facilité à faire face seuls aux difficultés postérieures.

Il est très important de comprendre que, le fait de colorier un mandala ne doit pas se convertir en une obligation pour les enfants. Ils doivent prendre du bon temps en le faisant. C’est pourquoi il est essentiel de trouver le moment parfait de la journée pour les inviter à colorier.

Avec le temps, vous verrez que ce seront eux qui vous réclameront des mandalas chaque fois plus difficiles à colorier. Ceux-ci deviendront des nouveaux défis pour eux.

Pour conclure:

Le mandala est un outil de concentration. Le fait pour l’enfant de porter toute son attention sur le dessin le ramène à l’instant présent. Cela entraîne naturellement un état de détente, de calme, de paix : il ne pense plus à ses soucis (selon l’âge bien sûr).

Par ailleurs, il existe des impacts énergétiques beaucoup plus subtils : la forme du mandala et le centre amènent automatiquement vers un état d’unité. Ils permettent de se recentrer. Mais il y a également les couleurs qui, associées aux formes, vont créer visuellement des volumes dont vont émerger des sensations et des énergies très différentes.

Et enfin, voici un site sympa où vous pourrez télécharger gratuitement des mandalas à imprimer pour les enfants:

https://www.hugolescargot.com/s/mandalas

Se concentrer sur un mandala

L’enfant peut également se concentrer sur un mandala pour ainsi entrer en résonance avec sa vibration.

Étonnamment, lors des salons bien-être auxquels nous participons, nous avons remarqué que certains mandalas sortent du lot…

Les enfants vont naturellement aller en majorité vers le Mandala de l’Honnêteté, également vers le Mandala La Paix de l’esprit qui rayonne jusque dans le coeur, celui de la Concentration (on y revient!), l’Enthousiasme, etc...

Toutes ces couleurs et toutes ces formes les appellent intérieurement. Parfois on s’amuse à observer des bébés, confortablement installés dans leur poussette, qui fixent nos toiles accrochées aux cloisons! Nos mandalas parlent à leur âme, à leur coeur, c’est certain!

Tous les symboles agissent par eux-mêmes, sans que vous ayez besoin de vous concentrer dessus. Du coup si vous mettez nos mandalas dans l’environnement proche de l’enfant, il agira et rayonnera ses belles énergies.

Selon l’âge de votre enfant vous pouvez par exemple poser un tapis de souris/un disque harmonisant sur son bureau ou sur sa table de nuit.

Vous pouvez également placer un mandala sous son oreiller pendant la nuit. N’oubliez pas que nous sommes constitués à 70% d’eau et donc l’énergie du mandala agira puissamment sur votre enfant.       

C’est le même principe en portant un t-shirt vibratoire.       

Ou bien vous pouvez accrocher une toile mandala dans sa chambre (ci-dessous une chambre avec le Mandala du Calme).

chambre enfant mandala

Pour rester informé(e) de la parution des prochains articles, inscrivez-vous à notre newsletter.


Sources et liens utiles:

      https://andrestern.com/fr/accueil.html

      La méditation de la grenouille: http://calme-et-attentif-comme-une-grenouille.fr/

      https://etreparents.com/mandalas-pour-enfants-6-bienfaits-que-vous-ne-connaissiez-pas/

      A propos de Carl Jung: https://www.cgjung.net/espace/cg-jung/mandalas-symboles/

      https://amelioretasante.com/decouvrez-pourquoi-vos-enfants-devraient-colorier-des-mandalas/

           

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered