Découvrez comment booster votre concentration

Publié le : 29/01/2019 17:52:25
Catégories : Santé et bien-être

L’autre jour en me rendant dans la cuisine je me suis dit: “flûte! mais qu’est ce que je viens y faire déjà?”

J’étais venue y chercher quelque chose mais impossible de m’en souvenir! Ça vous arrive?

C’est marrant parce que avant de devenir maman j’étais d’une concentration sans faille. Il pouvait passer un train à côté de moi j’étais imperturbable. Je peux vous dire que ça faisait une sacrée différence en terme d’efficacité. Du coup, même si j’avais beaucoup de travail, comme je l'accomplissais plus rapidement que la moyenne cela me permettait de sortir plus tôt et de profiter plus sereinement de ma vie en dehors du travail.

Vous avez probablement déjà connu ça :

Vous avez un travail important à faire, mais pour une raison qui vous échappe, vous restez bloqué. Au bout de quelques minutes seulement, vous voilà déjà distrait. Et votre travail n’avance pas comme il le devrait.

 

Vous essayez encore et encore, mais rien n’y fait. La situation finit par vous énerver, ce qui vous bloque encore plus. Cela vous semble familier ?



Les problèmes typiques liés au manque de contrôle de son attention et de sa concentration sont:

  • la lenteur à se plonger dans une tâche ou à la finir
  • l’incapacité de réaliser une tâche durant un temps prolongé
  • la difficulté à résister aux sollicitations de l'environnement (bruits, sons, images, discussions)
  • la difficulté à résister aux autres préoccupations personnelles (soucis, inquiétudes, rêveries, envies diverses)
  • la difficulté à rester longtemps concentré (pendant un cours, une lecture ou un travail)
  • la tendance à oublier régulièrement des choses
  • la difficulté à suivre une lecture
  • la sensation d’avoir la tête embrumée
  • la sensation de distraction quand quelqu’un vous parle

Si vous avez des enfants, vous savez parfaitement que le "Manque de concentration" est une appréciation devenue presque un classique sur le cahier de l’école ou le carnet de notes des écoliers. En effet, il n’est pas rare que le maître ou la maîtresse soit la première personne à pointer du doigt un manque de concentration chez son élève.


N’oublions pas que les enfants n’ont pas la même capacité de concentration que les adultes, car leur cerveau ne s’est pas encore complètement développé.

Nous faisons tous face à des problèmes de concentration. Le manque de concentration affecte aussi bien les enfants que les adultes.

Pourquoi est-ce que je vous parle de cela ?

Simplement parce la connaissance de méthodes efficaces pour “faire sa bulle”, éloigner les “pensées parasites” , ou focaliser son attention est un atout précieux pour la performance.

Et en étant performant vous pouvez organiser votre temps plus sereinement pour les choses qui vous tiennent à cœur comme votre famille, vos loisirs, ou simplement prendre du temps pour vous!


 

Alors voici quelques conseils:



1.    Programmer des pauses pour réduire les problèmes de concentration.

 

La concentration est très souvent affectée par la fatigue et la surcharge de travail mental. Mener à terme des tâches qui demandent beaucoup d’efforts mentaux, comme étudier ou travailler, nuit à la concentration si l’on ne prend pas assez de pauses. Programmer des pauses de 10 minutes chaque heure ou chaque heure et demie vous aidera à reprendre votre tâche avec des forces renouvelées. Vous pouvez utiliser ces 10 minutes pour prendre un café, vous étirer un peu, faire un tour, aller aux toilettes, etc.



2.    Soyez en contact avec la nature et prenez soin de vous


Être en contact avec la nature nous aide à nous relaxer et à déconnecter, améliorant notre rendement cognitif.


Se couper de la nature vivante c’est se couper de sa propre nature intérieure. Dans nos civilisations occidentales, tout est fait pour nous couper de nous même, nous couper d’avec les autres. Vous avez remarqué que lorsque vous êtes en salle d’attente, dans les transports en commun ou autre, chacun est rivé sur l’écran de son téléphone portable? On n’ose même plus regarder les gens autour de nous. C’est dingue, non?!


Ce monde qui nous entoure aspire à nous capturer, à nous enfermer dans quelque chose de mort, de stéril. Notre vie intérieure est comme pétrifiée. La vie intérieure? Ce mot est même étranger à beaucoup de personnes.


Se rapprocher de la nature vivante c’est rétablir une connection avec nous même, ce qui est essentiel. Regardez les plantes, les formes, les couleurs, les odeurs. Ecoutez les sons, imprégnez vous de ce qui vous entoure. Sentez la terre sous vos pieds, sentez la nature tout autour de vous et reliez vous à ce qui est vivant et pur.



3.    Eliminez les éléments distrayants

 



Si vous vous distrayez avec facilité, il convient d’éliminer ou de minimiser les stimulations qui pourraient vous distraire. Éloignez les dispositifs électroniques et si vous travaillez avec votre ordinateur évitez d’ouvrir des pages qui ne sont pas utiles à votre tâche. Si vous vous distrayez à cause du bruit, vous pouvez mettre des écouteurs ou des tampons auditifs.



4.    Priorisez vos tâches

Laissez de côté les tâches compliquée pour les moments où vous êtes frais et reposé. De cette manière vous pourrez les résoudre plus efficacement et vous pourrez résoudre les tâches plus simples dans les autres moments.


5.    Faites une chose à la fois

La multitâche, bien qu’elle ne soit pas négative en soi, peut parfois augmenter nos niveaux de stress et notre tendance à la distraction. C’est pour cela qu’il est préférable de réaliser une chose à la fois.



6.    Utilisez les mandalas dans votre quotidien

Vous pensez bien que je n’allais pas m’arrêter là sans aborder le sujet des mandalas, hein?

Et bien oui, depuis que le célèbre Carl Jung a importé le mandala en Occident comme outil thérapeutique, le mandala fait l'unanimité en art-thérapie, dans les activités de développement personnel et la psychothérapie.

Il permet recentrage, calme intérieur, connaissance de soi, apaisement et restructuration psychique.

Maintenant même à l’école les instituteurs introduisent cet outil pour favoriser le retour au calme et développer la concentration des enfants.

Colorier au gré de nos envies des mandalas peut nous aider à nous recentrer et à nous apaiser.

Si l’on travaille vers le centre, on va encourager un recentrage, un mouvement vers l’intérieur. Alors qu’en coloriant vers la périphérie, on travaille davantage sur notre ouverture.

Au départ, il est important de choisir le mandala qui nous convient. Soit spontanément parce qu’il nous plaît et que l’on a envie de le colorier, soit en fonction du thème sur lequel on désire travailler. Ensuite, il faut choisir les couleurs qui nous plaisent. C’est un choix personnel qui explique qu’à partir d’un même mandala, on peut arriver à des résultats visuellement très différents.

Cela faisait un moment que vous nous le demandiez en salon, alors nous avons sorti 2 cahiers de coloriage mandala.

Bien sûr vous pouvez aussi vous concentrer sur les mandalas vibratoires que nous imprimons sur les différents supports. L’approche est différente du coloriage mais ces mandalas sont si puissants qu’ils vous ouvriront d’autres perspectives sur vous-même et sur un monde empli de sagesse et de libération.

Bonne nouvelle, j’ai le plaisir de vous offrir un mandala à télécharger gratuitement ici!


Pour rester informé(e) de la parution des prochains articles, inscrivez-vous à notre newsletter.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)