Coronavirus: ou comment vos pensées vous intoxiquent

Publié le : 31/03/2020 17:27:45
Catégories : Santé et bien-être

Mars 2020, le monde vit au rythme du Coronavirus. Tous les médias diffusent H24 des informations sur le sujet. D’ailleurs on ne parle que de ça.

Toutes nos pensées sont orientées vers des sentiments de peur, de grandes perturbations.

La pensée est une faculté d’une puissance phénoménale. Elle est l’instrument de la lumière ou des ténèbres à l’intérieur de soi.

En ce moment la peur s’est emparée de la pensée des foules. Le problème c’est que la pensée est agissante sur tout l’organisme et la peur engendre des troubles et affaiblit le corps.

Les pensées sont très importantes car elles induisent des sentiments, des états d’âme, puis des désirs et des comportements, des actes. Lorsqu’un déséquilibre a trouvé son aboutissement dans le corps, il est bien tard.

Il y a quelques jours, une de nos clientes, m’a transmis un mail d’un énergéticien qui rappelait que le chagrin, la peur, la colère ou l’orgueil avaient un taux vibratoire très très bas. Et au contraire, des sentiments tels que la gratitude, la générosité, la compassion ou l’amour, avaient un taux vibratoire élevé.

Tout dans l’Univers possède une vibration. Que se soit une personne, un objet, une conversation, une émotion, absolument tout a une vibration. C’est ce qu’ont démontré Einstein, Masaru Emoto ou bien d’autres scientifiques.

Pour en savoir plus je vous invite à lire l’article suivant : «Comment nos mandalas peuvent changer votre vie».

Le monde plante des graines de l’obscurité, de l’ignorance, de la crainte et de la peur dans l’âme des humains. Le monde extérieur n’est pas négatif en soi. Il le devient seulement si nous ne sommes pas conscients et que nous le laissons entrer en nous passivement.

Il faut cultiver la vigilance et tisser un lien de lumière avec ce qui nous unit au plus beau, au plus pur, au plus noble, dans nos âmes, car là est la source de toute guérison véritable. La vigilance se cultive par l’éveil dans la présence d’esprit.

Celui ou celle qui ne nourrit pas son âme tous les jours avec la beauté et la splendeur, se dessèche et devient faible. Vous coupez le lien avec votre être véritable et vous pensez que cela n’aura aucune conséquence, mais vous vous trompez.

Pour entrer sur le chemin de la grande guérison, soyez vigilant, éveillez vous à travers ce don précieux et merveilleux qu’est la pensée. La concentration et l’éveil sont un cadeau. Il faut les cultiver.

Faisons un petit exercice : à l’instant T où vous me lisez, qu’est ce qui occupe vos pensées ? Quelles émotions vivent à l’intérieur de vous ?

On ne va pas se mentir : notre atmosphère est emplie de l’actualité avec le Coronavirus qui sévit. Et, on ne parle uniquement que de cela, vous avez remarqué ?

Je vais vous parler d’une expérience que j’ai vécue il y a peu de temps. Mi-mars je suis revenue de 3 semaines de retraite dans la nature sud-américaine. A mon retour, j’ai été très surprise de constater ce qui se passait dans le monde. C’était pour moi une grande incompréhension et avec le recul je vois qu’il y avait un énorme décalage entre mon taux vibratoire et celui du lieu d’où je venais, et celui du monde où je venais d’atterrir. Il m’a fallu plus d’une semaine pour m’y faire.

Et au niveau des pensées, je me rends compte qu’il faut être extrêmement fort pour rester à l’écart de cette folie car l’atmosphère est chargée de pensées de peur et de crainte, un peu comme le maillage électromagnétique qui entoure notre planète (comme si les satellites et les ondes ne suffisaient pas !).

Si nous cultivons sans cesse de telles pensées, nous dégradons notre taux vibratoire et de ce fait notre état de santé.

Il faut appeler la belle pensée, la grandeur, la royauté pour dégager le ciel de toutes ces peurs, de toutes ces forces qui veulent empêcher les hommes de penser.

Le problème c’est que tout le monde souhaite des choses positives dans sa vie, et c’est normal, mais nous ne faisons absolument rien pour les obtenir. On croit que tout va nous être servi sur un plateau sans rien faire.

Dans votre vie vous devez apprendre à ne pas vous identifier à ce que vous regardez mais à en être simplement un spectateur éveillé. Or, avec l’actualité, tout le monde vous pousse à vous positionner sur tel ou tel sujet, la Chloroquine, confinement ou pas confinement, les résultats du Professeur Didier Raoult. Non ?

D’ailleurs si vous indiquez « Didier » dans votre barre de recherche, c’est son nom qui sort en premier !

Et si vous vous positionnez, alors vous faites vivre cela en vous, et vous affaiblissez votre vie intérieure. Ce n’est pas forcément facile et cela demande des efforts, un peu comme un sportif qui doit s’entrainer pour une compétition. S’il ne suit pas un programme d’entrainement spécifique avec des objectifs de résultats, il ne va pas aller bien loin.

Aujourd’hui la pensée devient folle, incontrôlée, illusoire et destructrice, conduisant dans le monde qui enferme et qui est vide de Lumière et de Vie.



Une grande contradiction


Ce qui m’apparaît c’est que c’est le printemps, et toute la nature s’éveille, foisonne. Alors que la Nature nous parle de floraison et d’abondance, notre nature profonde est dégradée, affaiblie, en profond déséquilibre. Dans la nature, tout déséquilibre conduit inévitablement à la maladie. Si vous regardez bien, vous observerez qu’il y a un décalage énorme entre le monde intérieur de l’homme et la Nature.



En se coupant de la véritable Nature, on se coupe de notre propre nature, c’est à dire qu’on abdique notre être véritable. On devient complètement perdu et on s’en remet à une autorité extérieure alors que c’est la Nature qui devrait nous montrer le chemin.

En observant la nature et en la faisant vivre en soi, on peut guérir et harmoniser de nombreuses énergies en soi. En période de confinement, nos mandalas, qui ont été inspirés par la sagesse de la nature, sont des outils indispensables.


Se tourner vers la pensée vivante


Il faut se faire une raison… pour la plupart des gens, la pensée n’a aucun intérêt. On peut penser ce que l’on veut sans que ça n’ait de conséquences. Ce désintérêt a fini par nous rendre totalement inconscients de tout ce qui vit dans notre sphère mentale. Pourtant, tout a son origine dans la pensée, y compris des sentiments et désirs nocifs, disharmonieux.

Lorsqu’on est malheureux par exemple, et que l’on pleure, on est en fait dans une bulle, emprisonné par des pensées et des états d’âme. Etre malheureux, c’est simplement être dans une pensée. L’être malheureux se concentre sur une pensée qu’il répète sans cesse à l’intérieur de lui comme un mantra. Que cette pensée ait un fondement ou non, n’a pas d’importance puisque l’être vit cette pensée qui le rend malheureux. J’en ai moi-même fait l’expérience. Parfois on a besoin d’aide extérieure pour sortir de cette bulle.

Pour rendre sa pensée vivante il faut se tourner vers la vie : la nature, une fleur, de l’eau qui coule.


La nature peut nous guérir


En ce qui me concerne, pour nettoyer mes pensées et faire le ménage à l’intérieur de moi, il n’y a rien de plus efficace que de me mettre à côté d’un ruisseau, d’une cascade, et d’écouter l’eau qui coule. Et en même temps qu’elle coule à l’extérieur, je l’imagine qui coule à l’intérieur de moi et qu’elle nettoie mes pensées et mon être tout entier.

ruisseau


A vous de trouver ce qui vous parle le plus pour ce « nettoyage de printemps », mais l’eau possède un grand pouvoir de nettoyage intérieur.

En faisant cela, on peut ainsi se détourner de la pensée morte et entrer dans une pensée vivante, dans l’instant présent, dans ce qui vit en permanence comme beauté et splendeur dans chacun de nous.

Seule une concentration, une attention, peut nous amener à l’éveil et à la guérison de la pensée.


Débranchez tout !


J’en reviens au tout début de l’article où je parle des informations qui circulent partout au sujet du Coronavirus.

Si vous regardez avec attention, vous observerez que la plupart des pensées que l’on entretient et fait circuler sont sans vie. Toutes les informations que l’on a à la télévision sont des pensées électroniques, transmises par une technologie, pas par des personnes emplies d’âme. L’homme ne pense plus. Il n’a plus rien à l’intérieur de lui, il est vide, ses pensées ne veulent plus rien dire de réel.

Lorsqu’on commence à observer ses pensées en conscience, à regarder d’où elles viennent, pourquoi on les a, on se rend rapidement compte que la plupart (pour ne pas dire la quasi majorité) des pensées qui nous traversent ne sont pas les nôtres !

Faites en l’expérience.

Pour guérir ses pensées, il faut commencer par se débrancher de tout ce monde électrique, aller dans la nature et s’y reconnecter. Il faut porter sa concentration, son attention sur les fleurs, les arbres, les pierres, le ciel car c’est le réel. Vous pourrez alors recevoir, ressentir toute cette vraie vie qu’il y a dans la nature. Alors de nouvelles pensées vous visiteront.

Regardez la nature, vous découvrirez des choses extraordinaires. Développez une pensée pleine de vie, emplie d’âme et vous deviendrez vous-même empli d’âme. Alors vous n’aurez plus peur, vous aurez de la force.

Aller dans la nature ou se relier à elle grâce à des mandalas hautement vibratoires est une nécessité car actuellement, si l’homme est prisonnier, enfermé dans ses pensées et sentiments, c’est notamment parce qu’il est sans cesse dans une lumière électrique, dans des images électroniques, entouré d’appareils électroniques. Le champ magnétique de l’homme est envahi par cela, et ça finit par envahir sa sphère de pensée. Pire, la détérioration de l’organe de la pensée va aller en augmentant car les champs magnétiques, les ondes engendrées par l’électricité ont comme destinée ultime de détruire la pensée subtile qui éclaire la vie intérieure de chacun d’entre nous.

En ce moment il y a par exemple une grande polémique, à juste titre, au sujet de la 5G.


Pratiquez la méditation


La méditation est (ou devrait être) une activité fondamentale de la vie. On apprend à poser son corps, à le faire entrer dans la non-activité, dans le calme, la sérénité, et à porter son attention sur la pensée.

Alors on se rend rapidement compte que c’est le chaos à l’intérieur et que cela demande tout un travail, un entrainement, pour poser ses pensées.

La méditation peut se pratiquer également en marchant. Il suffit de poser en attention aimante sur chacun de ses pas, de ses gestes, de ses pensées.

La méditation est la clé de la vie car elle permet de s’observer soi-même.


Apprenez à cultiver de belles pensées


Apprenez à cultiver de belles pensées car elles vous guériront et appelleront sur vous l’harmonie.

Chacun a connu dans sa vie des moments où il a eu besoin d’aide. C’est pour répondre à ce besoin fondamental qu’ont été pensés et créés tous les articles et les symboles que vous pouvez découvrir ici.

A quelque niveau que ce soit, toutes celles et tous ceux qui utilisent ces mandalas recevront une aide, une assistance, un soutien dans leur vie et dans leurs entreprises, leurs projets, leurs souhaits.

Tout comme le Dr Emoto l’a démontré, et sachant que tout est vivant et énergie, il est important de s’entourer de belles énergies. Notre âme a besoin d’être nourrie pour s’épanouir. Nous avons beau être entourés de confort et posséder tout ce que l’on peut imaginer, nous ressentons toujours un sentiment d’insatisfaction, d’inquiétude, d’angoisse. Notre cœur, notre conscience et notre âme aspirent à quelque chose d’essentiel.

Les mots et les images sont des vibrations. Vous pouvez réellement changer votre vie en regardant ou en utilisant tous ces symboles car ils sont reliés à un monde vivant, celui de la nature. La nature, telle une maman, nous soigne et nous guérit. Faites l’expérience d’aller pour promener dans la forêt ou à la campagne. Vous ne vous sentez pas mieux après, comme libéré(e) de vos préoccupations, de vos pensées empoisonnantes?

Chacun offre une vibration unique, que nous vous invitons à choisir avec votre cœur. Vous obtiendrez de meilleurs résultats que si vous choisissez avec votre intellect. Même le simple fait de les avoir près de soi créera des vibrations avec lesquelles vous pourrez entrer en résonance. En vous concentrant sur des vertus, des énergies positives, vous aller attirer à vous ses vibrations et ainsi vous allez pouvoir améliorer la qualité de votre eau intérieure pour retrouver une énergie positive.


Une dernière clé


Soyez actif, et non passif. Il ne faut jamais subir. Vous verrez cela change radicalement le rapport que nous avons vis-à-vis des évènements.

Ne laissez pas de mauvaises graines germer dans votre jardin intérieur.



Et pour la note finale, sachez que cet article est le fruit de mes expériences personnelles, d’un vécu vivant et non intellectuel. Il est important de vérifier les choses, de les vivre intensément dans tout son être, sinon on reste à la périphérie des choses.

Et le mandala et les symboles vibratoires ont cette fabuleuse faculté de vous inviter à aller vers le centre. Car en allant vers le centre des mandalas, c’est vers votre propre centre intérieur, ce qui est précieux, que vous allez.


N’hésitez pas à partager vos avis avec moi, je lis tous les messages !


Pour rester informé(e) de la parution des prochains articles,

Inscrivez-vous à notre newsletter!


Sources :


Guérir la pensée aux Editions Essenia
Coronavirus : les humains sont confinés, la nature reprend ses droits
Plus d’infos sur Masaru Emoto et ses expériences (en Anglais)


Quelques recommandations de lecture :


La pensée dans les mondes subtils aux Editions Essenia
Toucher son âme par la pensée aux Editions Essenia

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)